BFMTV

16-Psyché, l'astéroïde qui vaut plus cher que toute la richesse de la Terre

Vue d'artiste de la mission Psyché.

Vue d'artiste de la mission Psyché. - Nasa

La mission Psyché va aller étudier un objet unique en son genre dans le système solaire, car presque exclusivement composé de métal. De là à pouvoir exploiter les richesses de l'astéroïde, il reste du chemin à parcourir.

Il se nomme 16-Psyché et sa particularité est d'être composé de métal. A l'instar du noyau terrestre, cet astéroïde de 213 kilomètres de diamètre est presque exclusivement constitué d'un alliage de ferronickel. Peut-être avec des traces de métaux précieux, platine ou rhénium. Ce corps céleste se situe dans la ceinture principale d'astéroïdes de notre système solaire et compte parmi l'un des dix plus gros.

La Nasa prévoit de lancer en 2023 une mission robotisée éponyme, pour atteindre et étudier Psyché. La mission est, avec Lucy, l'une des deux retenues parmi les cinq finalistes du programme Discovery

Une valeur énorme, mais théorique

Au prix du fer et du nickel, la valeur de 16-Pysché, selon le site Seeker.com, s'élèverait à 10.000 quadrillions de dollars (soit 10 puissance 24). Avant de compter la monnaie, deux difficultés se posent à nous. La première serait de rapporter tout ou partie de cet objet. Ce que notre technologie actuelle, sachant qu'il faut sept ans pour se rendre sur le lieu d'exploitation, ne permet guère.

Le second écueil est économique: le cours des métaux en question s'effondrerait, selon la loi de l'offre et de la demande.

Le noyau d'une ancienne planète tellurique?

La mission de la Nasa n'affiche cependant pas un but mercantile, mais entend seulement de percer les mystères de la formation de cet objet. Pour résumer, deux hypothèses sont en concurrence. La moins probable est que 16-Psyché est apparu très tôt dans le processus de formation du système solaire. La seconde, privilégiée par les scientifiques, est que l'astéroïde correspond au noyau d'une ancienne planète tellurique de la taille de Mars. Des collisions successives auraient arraché la couche rocheuse entourant cette masse de métal.

Selon l'agence américaine, cette mission "aidera à mieux comprendre comment le Soleil et sa famille de planètes se sont formés, ont évolué au cours du temps, et son devenu des lieux où la vie a pu se développer et se maintenir".

>> Ci-dessous une vidéo explicative de la Nasa détaillant les misison Lucy et Psyché

David Namias