BFMTV

"Une crise exceptionnelle": Salomon compare la pandémie de coronavirus à la peste et la grippe espagnole

Il y a tout juste trois mois, le 23 janvier, "il n'y avait aucun cas de Covid-19 en France", a rappelé le directeur général de la Santé. L'épidémie a désormais fait plus de 21.000 morts.

Trois mois après le début de la crise sanitaire, Jérôme Salomon a fait un premier bilan de la pandémie devant les députés. Une "crise totalement exceptionnelle", a-t-il expliqué ce jeudi devant la mission d'information sur le coronavirus mise en place par l'Assemblée nationale.

"Il y a trois mois, le 23 janvier, il n'y avait aucun cas de Covid-19 en France", a-t-il débuté. C'est pour vous illustrer la brutalité, la rapidité de cette crise sanitaire qui frappe tous les experts mondiaux de par son caractère exceptionnel."

Une première "dans l'histoire du monde"

"Dans l'histoire, elle peut être comparée à la pandémie de peste de 1347 ou à celle de grippe espagnole en 1917", a-t-il poursuivi. Ces dernières avaient tué plusieurs dizaines de millions de personnes, mais elles sont été des "pandémies qui ont installé petit à petit leurs effets, sur plusieurs années".

Avec le coronavirus, "c'est la première fois dans l'histoire du monde que l'ensemble des pays sont touchés en même temps en trois mois" 

Mathieu Dehlinger