BFMTV

Repatha et Praluent: deux nouveaux puissants anti-cholestérol jugés trop chers

BFMTV

Les prix de deux nouveaux puissants médicaments anti-cholestérol récemment approuvés par l'agence américaine des médicaments (FDA) sont excessivement élevés, ce qui risque de grever les systèmes d'assurance-maladie, a conclu un organisme indépendant de recherche aux Etats-Unis. Ces médicaments, le Repatha du laboratoire américain Amgenu, et le Praluent de la firme pharmaceutique française Sanofi avec son partenaire américain Regeneron, ont obtenu le feu vert de la FDA (Food and Drug Administration) ces dernières semaines pour être mis sur le marché.

Les essais cliniques montrent une réduction de 55 à 60% du mauvais cholestérol (LDL), même chez des patients utilisant déjà des statines. Mais les prix demandés, plus de 14.000 dollars par an (14.100 dollars pour le Repatha et 14.600 dollars pour Praluent), suscitent l'inquiétude des milieux de la santé, vu que ces médicaments devront être pris pendant de nombreuses années par un grand nombre d'Américains.

De 3,5 à 15 millions de personnes pourraient être éligibles aux Etats-Unis pour ces traitements. Selon l'analyse de l'Institute for Clinical and Economic Review (ICER) dévoilée mardi soir, les tarifs de ces médicaments devraient être au moins 67% plus bas. Ils devraient même être abaissés encore de 15% pour tomber à un peu plus de 2.000 dollars par an, pour ne pas peser excessivement sur les budgets d'assurance-maladie.

la rédaction avec AFP