BFMTV

Peut-on sortir son chien ou partir en vacances le soir? Toutes les questions qui se posent autour du couvre-feu

Le Premier ministre Jean Castex et les ministres de l'Intérieur, de l'Économie, de la Santé et du Travail ont précisé ce jeudi les mesures annoncées mercredi soir par Emmanuel Macron.

Après l'annonce de la mise en place d'un couvre-feu dès minuit dans la nuit de vendredi à samedi en Ile-de-France et dans 8 métropoles particulièrement touchées par l'épidémie de Covid-19, le Premier ministre Jean Castex et les ministres de l'Intérieur, de l'Économie, de la Santé et du Travail ont détaillé ce jeudi les modalités de cette mesure.

Passage en revue de ce qu'on pourra ou non continuer de faire à partir de samedi.

· Puis-je aller à un dîner prévu vendredi soir?

Oui, puisque le couvre-feu entre en vigueur dès minuit dans la nuit de vendredi à samedi. Les sorties sont donc autorisées ce vendredi soir, mais les habitants des métropoles concernées par la mesure devront être rentrés chez eux à minuit. Le couvre-feu sera effectif entre 21h et 6h du matin à partir de samedi.

En cas de non-respect, des amendes de 135€ pourront être délivrées, et s’il y a réitération, "au bout de trois fois, six mois d’emprisonnement sont possibles et 3750 euros d’amende", a indiqué le ministre de l'Intérieur Gérard Darmanin ce jeudi.

Par ailleurs, 12.000 policiers et gendarmes "seront spécialement chargés, chaque nuit, de vérifier les interdictions".

· Les habitants de la grande couronne sont-ils concernés?

Toute l'Ile-de-France est concernée, alors que la situation sanitaire se dégrade dans la région. Les métropoles de Lille, Grenoble, Lyon, Aix-Marseille, Montpellier, Rouen, Toulouse ou Saint-Etienne sont également concernées, pour 4 semaines minimum, voire 6, si Emmanuel Macron parvient à avoir l'accord du Parlement.

· Le couvre-feu peut-il concerner les villes qui pourraient basculer en alerte maximale?

Outre les 9 métropoles déjà concernées, aucune autre ville n'est pour l'instant menacée par un couvre-feu mais le ministre de la Santé Olivier Véran a expliqué que de nouveaux territoires pourraient être concernés également par le couvre-feu en cas d'une évolution négative de l'épidémie.

"Le choix opéré est territorialisé car on n’applique pas les mêmes mesures partout. Certains territoires pourraient rejoindre la liste des territoires sous couvre-feu sanitaire."

Pour autant, le ministre a également demandé de la patience aux Français.

"Il faut plusieurs semaines pour qu’une mesure soit efficace. Le confinement a montré son efficacité en plusieurs semaines, il faut de la patience."

· Quid des travailleurs en horaires décalés?

Lors de son entretien mercredi, le président de la République a indiqué qu'il existerait des exceptions au couvre-feu, notamment autour du travail.

"Celles et ceux qui rentrent du travail après 21 heures ou qui travaillent de nuit" ou "pour tous ceux qui auront une urgence sanitaire" pourront circuler entre 21h et 6h du matin. "ll n'y aura pas d'interdiction de circuler mais une stricte limitation" aux heures du couvre-feu, a résumé Emmanuel Macron.

Une annonce confirmée par le Premier ministre Jean Castex ce jeudi lors d'une conférence de presse.

· Les bars pourront-ils rouvrir pour fermer à 21h?

Aucune réouverture des bars n'est prévue pour le moment. On reste pour l'instant sur le protocole en vigueur dans les restaurants, les cafés, les brasseries et bars dans les zones en alerte maximale.

"Tous les restaurants de France appliqueront le protocole sanitaire qui a été récemment renforcé et prévoit notamment la limitation à six du nombre de clients par table", a précisé ce jeudi le Premier ministre Jean Castex.

Ce protocole renforcé, qui s'applique partout, y compris en dehors des zones concernées par le couvre-feu, prévoit aussi "l'enregistrement du nom des clients pour faciliter le 'contact tracing'.

Par ailleurs, les restaurants, les cinémas et les théâtres devront fermer à 21h dans les zones concernées par le couvre-feu.

· Les restaurants pourront-il continuer à livrer après 21h ?

Jean Castex a précisé ce jeudi que certains établissements - dont les restaurants qui font de la vente à emporter - pourraient rester ouverts après 21 heures pour assurer ce service.

"Il s'agit des établissements de santé et médico-sociaux, des structures d'accueil des plus précaires, des hôtels, des restaurants en faisant la livraison à domicile et des établissements publics qui assurent un service en soirée et la nuit", a-t-il expliqué.

· Peut-on aller à l'hôpital dans la nuit?

Certains déplacements resteront autorisés pendant le couvre-feu, notamment pour des raisons de santé (se rendre chez le médecin, à l'hôpital, à la pharmacie de garde), a précisé le Premier ministre Jean Castex ce jeudi.

Parmi les autres exceptions au couvre-feu figure aussi le fait d'aller voir ou aider un proche en situation de dépendance.

· Peut-on sortir son chien ou courir après 21h?

C'est la dernière exception au couvre-feu. Invité ce jeudi matin sur l'antenne de France Info, le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal a confirmé que "promener son chien" ou faire du "jogging" sera autorisé, comme lors du confinement.

"C'est du bon sens (...) il faut être pragmatique. Ce qu'on vise, ce sont les rassemblements privés", a-t-il ajouté.

· Peut-on partir en vacances pendant les horaires du couvre-feu?

Un billet de train ou d'avion avec départ ou arrivée après 21h "vaudra dérogation au couvre-feu", a indiqué Jean Castex.

"Si vous avez votre train-couchette, par exemple, ou un avion après 21h, si vous êtes muni de votre billet, de votre justificatif de transport, vous pourrez aller le prendre et ça vaudra dérogation", a-t-il assuré.

Mercredi soir, Emmanuel Macron avait déclaré que le gouvernement n'avait "pas décidé de limiter les déplacements entre les régions", mais a rappelé le nécesité de respecter les gestes barrières alors que les vacances approchent.

"Ce qu'on va dire très clairement, à ceux qui vont dans une location ou une maison de vacances, c'est de respecter les règles sanitaires comme s'ils étaient chez eux", a-t-il ajouté, insistant notamment sur le port du masque à l'intérieur.

· Les personnes "à risques" peuvent-elles se déplacer librement?

Les personnes vulnérables ou "à risques" ne sont pas soumises à des restrictions de déplacement ou à des confinements ciblés en dehors de la mesure de couvre-feu.

· Pourquoi limiter les rassemblements dans la sphère privée à six personnes?

"Au restaurant, on a dit pas plus de 6 à table", a déclaré Emmanuel Macron, "mais on essaye quand on invite des amis de ne pas être plus de six à table et on essaee de ne pas se regrouper à plus de six", a expliqué le chef de l'État mercredi.

Une recommandation - et non une obligation - qui vise à créer une bulle sociale, et à réduire au maximum le cercle de nos interactions. Le chiffre six est également utilisé au Royaume-Uni, où les rassemblements au-delà de cette limite sont interdits depuis la mi-septembre.

Fanny Rocher