BFMTV

Les tests d'angine en pharmacie bientôt remboursés

Le gouvernement souhaite faciliter l'accès aux tests de diagnostic rapide pour les angines.

Le gouvernement souhaite faciliter l'accès aux tests de diagnostic rapide pour les angines. - Miguel Medina - AFP

Ces tests de diagnostic rapide de l'angine permettent de limiter la prise d'antibiotiques, quand le résultat révèle que l'angine est virale, et non bactérienne.

Angine virale ou bactérienne? Il suffit d'un test de diagnostic rapide (TDR) pour le savoir en 7-8 minutes, et éviter de prendre des antibiotiques ne correspondant pas au problème médical. Le gouvernement souhaiterait aller plus loin avec ces tests, notamment en les améliorant, en facilitant leur accès en pharmacie et en les remboursant dans les officines dès le 1er janvier prochain, selon des informations du quotidien Le Parisien. La réalisation d'un TDR en pharmacie coûte aujourd'hui autour de dix euros.

Ces nouvelles mesures devraient être dévoilées ce lundi, dans le cadre du comité interministériel de la Santé. S'ils sont gratuitement mis à disposition des médecins libéraux généralistes, pédiatres et ORL, seuls 40% des médecins généralistes ont commandé des TDR en 2017, et un peu plus de 10% des pharmaciens ont reçu une formation pour le pratiquer, d'après le quotidien.

Le streptocoque bêta-hémolytique du groupe A

L'angine est une inflammation des amygdales qui est virale de "75 à 90 % des cas chez l’adulte, de 60 à 75 % chez l’enfant", explique l'Assurance Maladie. Or, les antibiotiques sont inefficaces sur les virus, mais prévus pour les bactéries. "Le streptocoque bêta-hémolytique du groupe A est la principale bactérie à l’origine des angines" bactérienne, précise l'Assurance Maladie.

Que l'angine soit rouge ou blanche, un simple examen de la gorge ne suffit pas à déterminer si elle est virale ou bactérienne. Le TDR consiste à prélever à l'aide d'un gros coton-tige de la matière sur les amygdales puis, mise en contact avec un réactif, elle révèle la nature de l'angine au bout de 7-8 minutes.

Limiter la prise d'antibiotiques

Les TDR sont, d'une part, un moyen de limiter la prise d'antibiotiques à outrance. L'Organisation Mondiale de la Santé alertait encore en novembre dernier contre la hausse dangereuse de la consommation d'antibiotiques dans certains pays, dont la France. Cela crée par exemple des "superbactéries" résistantes aux antibiotiques, et donc plus difficiles à vaincre.

Les bactéries peuvent devenir résistantes quand les patients utilisent des antibiotiques dont ils n'ont pas besoin, ou alors lorsqu'ils ne terminent pas leur traitement, donnant ainsi à la bactérie une chance de survivre et de développer une immunité. 

D'autre part, les TDR en pharmacie permettent par exemple d'éviter un rendez-vous inutile chez un médecin généraliste. Dans le cadre de l'examen du projet de loi santé, un amendement avait déjà été adopté mi-mars, pour permettre aux pharmaciens de délivrer des médicaments habituellement vendus sur ordonnance pour des pathologies légères, comme les angines.

Salomé Vincendon