BFMTV

Le jeu pour compenser le tabac dans les cafés ?

-

- - -

Pour rendre plus attractifs les cafés, bars et discothèques désertés depuis l'interdiction de fumer, un député propose d'y installer 100 000 appareils « à mises et à gains limités ». Explications.

Autoriser certains jeux d'argent dans les cafés pourrait créer 4000 emplois, selon un député UMP. Patrice Debray suggère d'installer « 100 000 appareils à mises et à gains limités » dans les bars-tabac, discothèques... Le principe, proche du flipper, étant d'envoyer une bille dans un trou désigné gagnant par ordinateur : « Au lieu de générer des points et des parties gratuites, ça génère des gains sur des mises très limitées : de 25 centimes d'euro à 6,50 euros maximum, et un gain optimal de 150 euros. »

Les arguments de Patrice Debray : il veut ainsi rendre plus attractifs ces établissements, délaissés depuis l'interdiction du tabac. Il assure que cela génèrerait 300 millions d'euros de recettes fiscales pour l'Etat et entre 1000 et 2000 euros mensuels pour les propriétaires des établissements. Ultime argument : ce serait l'occasion de lutter contre la délinquance juvénile. C'est en tout cas ce que disent les autorités danoises, qui ont testé ces appareils : « Au Danemark il y a 7 ans, ils ont créé des lieux de convivialité pour que les jeunes se retrouvent autour de ces jeux, dans une ambiance plus festive et de meilleure moralité que s'ils traînaient dans la rue. »

La rédaction-Bourdin & Co