BFMTV

INFOGRAPHIES. Le nombre de vaccinations a-t-il déjà atteint son pic en France ?

INFOGRAPHIES. Le nombre de vaccinations a-t-il déjà atteint son pic en France ?

INFOGRAPHIES. Le nombre de vaccinations a-t-il déjà atteint son pic en France ? - BFMTV

Le nombre d'injections de deuxièmes doses pourrait dépasser celui des premières dans les prochaines heures. Chez les plus jeunes, le nombre d'injections commence déjà à baisser.

Pour la première fois depuis l'ouverture de la vaccination à l'ensemble de la population, le nombre de secondes injections pourrait dépasser ce soir celui des premières. Le 12 juin, "seulement" 273.000 premières doses ont été administrées contre près de 211.000 injections "complètes" (deuxièmes doses et Janssen). Selon Doctolib, l'ordre pourrait s'inverser dès ce soir.

Chez les personnes âgées de plus de 40 ans, le pic des premières injections a été atteint il y a plusieurs semaines:

  • fin mars pour les personnes de plus de 75 ans
  • début avril pour les 70-74 ans
  • fin avril pour les 60-69 ans
  • mi-mai pour les 40-59 ans

Chez les plus jeunes, les 18-39 ans, un premier pic semble avoir été atteint dès le début du mois de juin, comme le montre l'infographie ci-dessous.

Si les trois-quarts des plus de 50 ans ont au moins reçu une dose de vaccin, on est encore loin du compte chez les plus jeunes, comme le montre l'infographie ci-dessous.

Aux États-Unis aussi, la vaccination a ralenti début mai

Des milliers de créneaux de vaccination étant actuellement disponibles, comment expliquer cette stagnation ? Selon le directeur général de l'Agence régionale de santé (ARS) d'Île-de-France, Aurélien Rousseau, interviewé par Les Échos, une sorte de plafond de verre pourrait avoir été atteint en ce début de mois de juin :

"Dans les pays qui ont le plus vacciné, c'est à partir de 50-55 % d'adultes vaccinés que la vaccination fléchit (...). Il y a un risque, donc nous sommes en veille active pour vérifier qu'il n'y a pas de décrochage."

Aux États-Unis, le nombre d'injections de vaccins avait ainsi commencé à diminuer début mai, lorsque plus d'un adulte sur deux avait reçu au moins une dose. Pour rappel, environ 45% des Français ont reçu au moins une dose de vaccin au 12 juin.

Après avoir vacciné à tour de bras pendant des mois, pariant notamment sur les vaccinodromes, l'administration de Joe Biden a alors changé de stratégie, se basant sur de plus petites structures comme les pharmacies, les cliniques, les unités mobiles...

Louis Tanca Journaliste BFMTV