BFMTV

Guyane: un cluster de 11 personnes positives au Covid détecté à l'hôpital de Cayenne

Devant le centre hospitalier de Cayenne, en 2020. (photo d'illustration)

Devant le centre hospitalier de Cayenne, en 2020. (photo d'illustration) - Jody Amiet / AFP

Onze personnels du bloc opératoire de l'hôpital de Cayenne ont été testés positifs au Covid-19. Ces professionnels de santé n'étaient pas vaccinés.

Un cluster de "11 personnels du bloc opératoire de l'hôpital de Cayenne positifs au Covid-19" a été détecté en Guyane, a indiqué ce mardi à l'AFP une source proche des autorités sanitaires, confirmant une information du site Guyaweb.

Selon l'hôpital de Cayenne, "10 personnels du bloc" étaient positifs "ce jeudi matin (6 mai)" un chiffre depuis réactualisé à onze par les autorités sanitaires.

De source proche du dossier, ces professionnels de santé positifs "n'étaient pas vaccinés" et ce lundi "une soignante du bloc" concernée avait contracté "une forme grave" du Covid-19.

Défiance contre la vaccination

Au 5 mai, seuls 1305 professionnels de santé en Guyane avaient reçu deux doses de vaccin, ce qui représente un taux inférieur à 20% des professionnels de santé et assimilés du territoire en comptant les personnels administratifs des établissements.

A la même date, 3,46% de la population guyanaise (10.010 personnes) avaient reçu leurs deux doses de vaccins Pfizer-BioNTech.

La défiance vis à vis de la vaccination persiste, dans un contexte local où la troisième vague entraîne une nouvelle hausse des contaminations. La vaccination a pourtant été élargie aux 50 ans et plus depuis mi-février et a été rendue accessible aux majeurs fin avril.

Trois variants inquiétants détectés en Guyane

Les secteurs les plus touchés sont "l'ile de Cayenne", un bassin de 12.000 habitants avec un taux d'incidence monté à 485 pour 100.000 habitants la semaine du 2 au 8 mai, et un taux d'incidence atteignant 441 sur le secteur dit des Savanes comprenant la ville spatiale de Kourou. Des secteurs déjà soumis à un couvre-feu de 19h à 5h la semaine et de 19h le samedi à 5h le lundi.

Les trois variants préoccupants ont été détectés en Guyane, principalement le brésilien V3 (ou P1 de Manaus) détecté pour 80% des prélèvements positifs depuis plusieurs semaines et le britannique (10 à 20%). Les cas de variant dit sud-africain restent isolés.

Entre vendredi 7 et lundi 10 mai, 511 nouveaux cas ont été détectés en Guyane et 95 personnes atteintes du Covid-19 étaient hospitalisées mardi, dont 25 en réanimation

S.B.M avec AFP