BFMTV

Fortes chaleurs: le vrai/faux des bons gestes à adopter pour se rafraîchir

Image d'illustration

Image d'illustration - PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP

Pour endiguer la chaleur, certains réflexes et idées reçues peuvent nous faire prendre de mauvaises décisions, et au lieu de nous rafraîchir, nous réchauffer et nous déshydrater.

Ce vendredi, un "pic de chaleur très intense" touche l'Hexagone, et se prolongera "par un épisode caniculaire durable affectant la majeure partie du pays", écrit Météo-France. Cette canicule "se caractérisera notamment par des nuits chaudes voire tropicales, et des températures maximales élevées".

"C'est la première grosse alerte de l'été", a déclaré le ministre de la Santé Olivier Véran ce vendredi. Pour éviter d'être trop affecté par la chaleur, des gestes simples sont à reproduire, mais attention aux fausses bonnes idées.

· Boire beaucoup plus d'eau que d'habitude - FAUX

Même jeune et en parfaite santé, "vous pouvez souffrir de déshydratation. A chaque canicule on est obligé de déplorer des accidents de santé très graves y compris chez les gens vigoureux et vaillants", a déclaré Olivier Véran, qui recommande de boire "de l'eau régulièrement dans la journée, même quand on n'a pas forcément soif".

Mais il n'est toutefois pas question d'engloutir 17 litres d'eau par jour. "Il faut boire de façon adaptée. Souvent mais pas trop", expliquait l'été dernier le Directeur Général de la Santé Jérôme Salomon, soit pas plus d’un litre et demi par jour en plus des aliments déjà riches en eau.

Le risque d’une consommation excessive d’eau est celui d’une dilution du sel - autrement dit du taux de sodium - dans le sang, notamment chez les personnes âgées, atteintes de certaines maladies chroniques ou prenant certains traitements médicamenteux. Ce phénomène, appelé "hyponatrémie" représente même 25% des consultations aux urgences pour les pathologies liées à la chaleur.

· Manger moins - FAUX

En périodes de grandes chaleurs, "il faut manger", a encore rappelé le ministre de la Santé. "Quand il fait très très chaud, on fait tous l'expérience du fait qu'on a moins faim. Or, manger c'est très important pour reprendre des forces", explique-t-il.

Au menu, l'Anses recommande de "privilégier les aliments riches en eau, tels que les fruits et légumes frais (pastèques, melons, fraises, pêches, tomates, courgettes, concombres) ainsi que les laitages (yaourts, fromages blancs)".

· Arrêter les boissons chaudes - PAS FORCÉMENT

Un allongé en plein cagnard? Pourquoi pas. Les cafés et thés chauds ne sont pas proscrits en période de canicule, mais attention à ne pas en abuser, car ils ont un effet diurétiques.

En revanche, il est clairement déconseillé de boire de l'eau glacée par fortes chaleurs. Lorsque l'on consomme de l'eau très froide, le corps va s'activer et dépenser de l'énergie pour réchauffer l'organisme face à cette eau froide. L'effet final ne sera donc pas rafraîchissant.

· Aérer son logement la nuit - VRAI

Pendant une canicule, il faut chercher la fraîcheur à tout prix, mais l'aération n'est pas forcément une bonne idée. "Fermez vos fenêtres, vos stores et vos volets durant les périodes les plus ensoleillées, et attendez qu’il fasse nuit pour aérer", explique l'Anses, car les températures plus froides rafraichiront alors l'intérieur.

Aérer la journée provoquera l'effet inverse, car le soleil viendra réchauffer le logement.

· Porter des couleurs claires - VRAI et FAUX

"Si vous devez sortir, portez un chapeau, des vêtements légers (coton) et amples, de préférence de couleur claire", écrit le ministère de la Santé. Le blanc est en effet conseillé par fortes chaleurs, car c'est une couleur qui absorbe peu les rayons du soleil, et est donc plus rafraîchissante.

Mais la question n'est pas tout à fait réglée. En effet, les vêtements constituent également une barrière contre les ultraviolets, ces rayons qui puvent brûler la peau et entraîner des cancers de la peau. Or, "les couleurs foncées arrêtent habituellement mieux le rayonnement UV", ainsi que "les tissus lourds", écrit l'Organisation Mondiale de la Santé.

Pour éviter toute angoisse à ce sujet, mieux vaut éviter l'exposition directe au soleil et correctement protéger sa peau avec de la crème solaire.

· Prendre des douches glacées - FAUX

Si les autorités conseillent de s'humidifier régulièrement le corps pendant la canicule, les douches glacées ne sont pas recommandées. "Prenez régulièrement des douches fraîches, mais pas froides", recommande le gouvernement.

La douche trop froide va en effet provoquer un choc thermique, et le corps va réagir en se réchauffant. "Une douche à température normale refroidit. Ensuite, l'eau s'évapore et cela provoque du froid, cela rafraîchit et diminue la température corporelle", expliquait en 2018 au Huffington Post Brigitte Tregouet, médecin généraliste.

Salomé Vincendon
Salomé Vincendon Journaliste BFMTV