× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
chat
 

L'antidote, administré à l'animal et non à l'homme, permettrait de diminuer une protéine sécrétée par le chat et à laquelle l'humain est bien souvent allergique. 

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire