BFMTV

Covid-19: situation "extrêmement difficile" dans les hôpitaux pendant 2 à 3 semaines

Le président du Conseil scientifique chargé de guider le gouvernement, Jean-François Delfraissy, le 26 avril 2020 à Paris

Le président du Conseil scientifique chargé de guider le gouvernement, Jean-François Delfraissy, le 26 avril 2020 à Paris - JOEL SAGET © 2019 AFP

"Il ne faut pas que ça craque mais nous allons être dans une situation très difficile" a expliqué le président du conseil scientifique jeudi matin.

"15 jours à 3 semaines extrêmement difficiles pour le système de soins". Le président du conseil scientifique Jean-François Delfraissy a alerté ce jeudi matin sur France Inter sur la situation des établissements hospitaliers dans les jours à venir.

"En même temps qu'est en train de se mettre en place ce confinement nous allons avoir 15 jours à 3 semaines extrêmement difficiles pour le système de soins", a-t-il déclaré. "Il ne faut pas que ça craque mais nous allons être dans une situation très difficile".

Une situation "moins favorable que celle de début mars"

Cette situation va se retrouver "dans plusieurs régions de France, nous l'avions prévu au sein du conseil scientifique depuis plusieurs semaines", explique-t-il. "Les soignants sont fatigués, sont eux-mêmes contaminés, on est donc dans une situation qui est moins favorable que celle que nous avions début mars".

>> Le confinement débute dès ce jeudi soir à minuit: suivez les dernières informations dans notre direct

Selon les derniers chiffres donnés mercredi soir, 75% des lits franciliens de réanimation sont occupés par des malades du Covid-19. "Nous savons que quoi que nous fassions, près de 9 000 patients seront en réanimation à la mi-novembre", a déclaré Emmanuel Macron dans son allocution mercredi.

"Les fêtes de fin d'année, je pense qu'elles seront différentes cette année", a également déclaré Jean-François Delfraissy. "Elles se feront en petit comité, elles se feront probablement encore sous le couvre-feu". Mais "nous allons nous en sortir, car l'innovation arrivera, mais elle n'arrivera pas avant le printemps 2021".
Salomé Vincendon