BFMTV
Santé

Covid-19: le président du Conseil scientifique juge "possible que nous ayons besoin à un moment donné d'une 4e dose"

Jean-François Delfraissy au Sénat.

Jean-François Delfraissy au Sénat. - Thomas Samson

Face aux nouveaux variants du Covid-19, la perspective d'une quatrième dose vaccinale peut-elle se concrétiser un jour? Interrogé ce mercredi au Sénat, Jean-François Delfraissy a jugé l'hypothèse "possible".

Alors que la campagne pour le rappel vaccinal bat son plein, faudra-t-il à terme une quatrième dose de vaccin contre le Covid-19? Face à la Commission des Affaires sociales au Sénat ce mercredi, le président du Conseil scientifique Jean-François Delfraissy a estimé qu'"il est possible que nous ayons besoin à un moment donné d'une quatrième dose".

"Pour l'instant, c'est un rappel, mais peut-être qu'il en faudra un quatrième, je ne sais pas. Je ne sais pas combien de temps va durer le rappel. (...) Dans une crise de ce type, il faut qu'on dise tout ce qu'on sait, et qu'on le mette sur la table, pour qu'on partage ce qu'on sait ou ne sait pas. Donc il est possible que nous ayons besoin à un moment donné d'une quatrième dose, pour rappeler, et dans quel délai, je ne le sais pas encore", a déclaré Jean-François Delfraissy.

"Il est possible aussi que le boost donné par la troisième dose soit tellement important qu'il soit durable dans le temps", a ajouté Jean-François Delfraissy.

Mardi, 687.000 injections de rappel ont été réalisées en une journée, un record. Au total, 15 millions de Français devraient recevoir une dose de rappel d'ici à début janvier.

A.S.