BFMTV

Covid-19: Axel Kahn dénonce "une erreur politique" dans la gestion de la crise sanitaire

Le généticien juge que la France se trouve actuellement dans une "situation intolérable" et estime qu'un confinement national aurait dû être décidé en début d'année.

A la veille d'un nouveau Conseil de défense lors duquel de nouvelles mesures coercitives pourraient être décidées afin de freiner la propagation du Covid-19 en France, le président de la Ligue nationale contre le cancer Axel Kahn a lourdement critiqué le gouvernement, qualifiant "d'erreur politique" plusieurs décisions prises ces dernières semaines.

"Il fallait finir le boulot"

Interrogé sur BFMTV-RMC ce mardi matin sur de possibles nouveaux reconfinements locaux annoncés dans les prochains jours, le généticien a souligné un "deux poids, deux mesures" dans la lutte contre le coronavirus ainsi qu'un manque de cohérence.

"Il y a eu une très importante erreur de faite. Lorsqu’on a essayé de faire baisser la circulation virale avec un certain succès lors du confinement de novembre, on a été obligé d’interrompre le 8 décembre pour permettre l’activité et l’économie de Noël et des fêtes de prospérer. Il fallait finir le boulot le 8 janvier, les gens s’y attendaient, il n’y aurait pas eu énormément de protestations, et on ne serait plus dans la situation actuelle", estime-t-il.

Pour lui, ne pas avoir pris ces décisions en temps voulu est l'une des raisons pour lesquelles la France se retrouve actuellement dans une situation "intolérable."

"La situation actuelle, même si elle n’évolue pas, est tout simplement intolérable. On est depuis maintenant deux mois à plus de 25.000 personnes hospitalisées, les réanimations augmentent chez les plus jeunes. Le Covid laisse de très cruelles séquelles dans les corps, y compris les jeunes, et on accepte de vivre avec un taux de circulation virale parmi les plus élevés d’Europe. C’est une erreur sanitaire, et c’est une erreur politique d’avoir fait cette erreur sanitaire", martèle celui dont l'essai Et le bien dans tout ça? est publié chez Stock ce mercredi.

"Il a tort"

En outre, Axel Kahn est également revenu sur la prise de parole du Directeur général de la Santé, Jérôme Salomon, qui ce mardi matin au micro de RTL a assuré qu'un confinement en Île-de-France pour les week-ends à venir n'était pas à l'ordre du jour.

"Il a tort pour deux raisons. Il doit y avoir un Conseil de défense qui va traiter les conseils sanitaires demain avec des annonces et une conférence de presse. Et honnêtement que le directeur général de la santé indique ce qui sera annoncé, il risque d’être démenti. D’autre part, il a tort car cela fait apparaître le deux poids deux mesures dans les politiques du territoire. J'aime bien le Directeur général de la Santé, mais incontestablement il a tort", conclut le généticien.
https://twitter.com/Hugo_Septier Hugo Septier Journaliste BFMTV