BFMTV

Coronavirus: nouveau foyer de contamination dans une résidence étudiante à Tours

Un test de dépistage du coronavirus à Villers-Le-Bel au nord de Paris le 15 mai dernier.

Un test de dépistage du coronavirus à Villers-Le-Bel au nord de Paris le 15 mai dernier. - Martin BUREAU / AFP

Ces cas de contamination ont été identifiés au sein de la résidence universitaire Grandmont à la suite du signalement d'un premier cas positif d'un étudiant.

Cinq étudiants de la résidence universitaire Grandmont de Tours (Indre-et-Loire) ont été testés positifs au coronavirus jeudi, après avoir été identifiés comme des contacts proches d'un étudiant de cette même résidence, testé positif au Covid-19 le 17 mai dernier, a-t-on appris vendredi dans un communiqué de presse conjoint de l’Agence régionale de santé (ARS) Centre-Val de Loire, du Rectorat de l’Académie d’Orléans-Tours et de la Préfecture d’Indre-et-Loire.

Un sixième étudiant identifié comme étant un contact proche du premier cas a été testé ce vendredi, mais les résultats ne sont pas encore connus.

Enquête épidémiologique

Un dépistage collectif a été engagé dans le cadre d'une enquête épidémiologique menée par l'ARS. Il concerne 183 étudiants, tous logés dans trois bâtiments de la résidence universitaire. 

Les étudiants testés positifs ont tous été relogés par le Crous d'Orléans-Tours et placés à l'isolement. Ils sont suivis par le service de santé universitaire.

Cécile Ollivier avec Clarisse Martin