BFMTV

Coronavirus: Macron affirme qu'il ne prendrait pas de chloroquine s'il était contaminé

Emmanuel Macron lors de son interview du 14 juillet 2020.

Emmanuel Macron lors de son interview du 14 juillet 2020. - BFMTV

Le président de la République a été interrogé au cours de son interview du 14-Juillet sur le traitement prôné par Didier Raoult.

C'est une molécule qui est entrée dans le débat public ces dernières semaines: s'il était contaminé par le Covid-19, Emmanuel Macron prendrait-il de la chloroquine, ce traitement contesté prôné par l'infectiologue Didier Raoult? Interrogé à ce sujet durant son interview du 14-Juillet, le chef de l'État a affirmé qu'il ne se soignerait pas ainsi. "Aujourd'hui, on n'a pas prouvé que c'était le bon traitement."

Plus loin dans son propos, le président de la République, qui a admis pratiquer à certaines occasions l'auto-médication, a estimé que "vu notre degré de connaissance, et de ce que j'ai compris de la science, il n'y a pas de traitement stabilisé."

Ainsi, en cas de contamination, ce dernier à assuré qu'il s'en "remettrait aux médecins qui (le suivent) pour voir comment on accompagne les jours les plus décisifs pour éviter que cela ne dégénère."

"Le professeur Raoult est un grand scientifique"

Sur le même sujet, Emmanuel Macron a également assuré que "le professeur Raoult est un grand scientifique", et qu'il était "normal qu'il participe au débat scientifique." Pour autant, il a également tenu à souligner qu'aucune intervention politique ne pouvait exister ici.

"Ce n'est pas au président de la République de trancher un débat scientifique", a lancé Emmanuel Macron. "Ce n'est pas non plus à un homme scientifique d'acter des croyances scientifiques", a-t-il poursuivi, en référence à Didier Raoult.
Mathieu Dehlinger
Mathieu Dehlinger Rédacteur en chef adjoint BFMTV