BFMTV

"CHU leaks": 26.000 incidents recensés à l'hôpital de Toulouse

Le CHU de Toulouse

Le CHU de Toulouse - BFMTV

Mediacités a eu accès à plus de 26.000 fiches d'incidents enregistrés par le personnel du centre hospitalier universitaire de Toulouse. Les conditions de travail y seraient catastrophiques.

"Graves dysfonctionnements techniques, manque d'effectif, mise en danger des patients": Mediacités s'est procuré des milliers de fiches d'incidents enregistrées par le personnel du centre hospitalier universitaire (CHU) de Toulouse depuis septembre 2013. 

"Des équipes qui courent dans tous les sens"

Pourtant, le CHU de Toulouse est souvent classé parmi les meilleurs hôpitaux de France. Mais derrière ses murs, les conditions de travail seraient de pire en pire. Cette militante syndicale en fait le constat chaque jour.

"Ce qu'on voit au quotidien, c'est principalement le sous-effectif. Des équipes qui courent dans tous les sens pour avoir le matériel nécessaire, des bâtiments qui se dégradent, qui ont de l'amiante", dénonce pour BFMTV Pauline Salingue, membre de la CGT du CHU de Toulouse.

26.000 fiches d'incidents

Le site d'investigation Mediacités vient de publier 26.000 fiches d'incidents répertoriés par le personnel. Cette fuite de document porte même un nom, le "CHU leaks". Ces notes confidentielles ont été rendues publiques par une erreur des services informatiques de l'hôpital qui les ont temporairement publiées sur l'intranet.

Face à ces révélations accablantes, la direction de l'établissement semble botter en touche. "Je crois que derrière le titre CHU leaks, on voit bien une instrumentalisation qui est tentée, une recherche de sensationnel. Donc non, je ne suis pas inquiète et je suis fière de l'établissement au sein duquel je travaille", assure à BFMTV Anne Ferrer, directrice par intérim du CHU.

Les urgences de Toulon en grève

Cette affaire semble révélatrice de l'état global des hôpitaux français. Aux urgences de Toulon, le personnel est en grève depuis un mois. Il manque cinq postes pour faire fonctionner le service. Ce député LaREM a émis des propositions afin d'améliorer les conditions de travail du personnel hospitalier. 

"La proposition que j'ai faite est qu'on puisse aussi interroger les soignants à l'hôpital pour savoir quelle est la confiance qu'ils accordent à l'unité de soins du service dans lequel eux-mêmes exercent", explique pour BFMTV Olivier Veran, député de l'Isère.

Il y a urgence: ces dernières années, les hôpitaux français ont connu une vague de suicides, le plus souvent la conséquence de mauvaises conditions de travail.

C.H.A. avec Thibaud Cheminant