BFMTV

Thé, sodas... les alternatives au café ne sont pas toujours bonnes

Remplacer le café par le thé n'est pas forcément la solution. La caféine, la théine et le trop plein de sucre sont à bannir pour rester en forme sans petit noir.

Remplacer le café par le thé n'est pas forcément la solution. La caféine, la théine et le trop plein de sucre sont à bannir pour rester en forme sans petit noir. - Rodolfo Sigolo Vieira - CC - Flickr

Les substituts au café ne sont pas forcément meilleurs pour la santé. Gare aux effets indésirables du thé, des boissons énergisantes ou des sodas. Paroles de nutritionnistes.

A la rentrée, c’est décidé, vous essayez de limiter le café. Sauf que c’est le coup de mou assuré en fin de matinée ou après déjeuner.

> A lire aussi: Pourquoi il faut éviter de carburer au café au travail

Alors pour vous donner un petit coup de fouet, vous devenez maître du thé, consommateur numéro un des canettes ou sucreries du distributeur automatique… Que des mauvaises idées, selon les nutritionnistes.

1-Le thé

Vous comptiez troquer le petit noir par des tasses et des tasses de thé vert… Sauf que même ce breuvage santé par excellence renferme de la théine, un autre excitant de la même famille que la caféine, même si à quantité égale, il en contient moins (et encore moins que le thé noir). Si les problèmes de sommeil, d’anxiété ou les risques de maladies cardiaques vous ont motivé à mettre un frein à votre consommation de café, pas la peine de tomber dans une autre addiction. La boisson millénaire est habituellement présentée comme saine, notamment pour ses effets diurétiques. Sauf que drainer le corps le déshydrate. Alors pour être en forme et éviter les maux de tête liés au manque d’eau, boire excessivement du thé n’est l'idéal.

2-Les boissons énergisantes

Idem pour les sodas contenant de la caféine, ou les boissons énergisantes type Red Bull, qui cumulent avec la taurine. "En dehors d’un effet stimulant transitoire, les effets secondaires sont notables, tels que les palpitations, la déshydratation, puisque la caféine est diurétique, ainsi que la prise de poids car ces boissons sont riches en sucres", dénonce Jean-Jacques Menuet, médecin du sport et nutritionniste.

3-Les sodas

D’ailleurs, les sodas, en général, sont à proscrire. "C’est comme si on injectait de la drogue par intraveineuse, cela donne un coup de boost sur le coup mais cela provoque une hypoglycémie peu de temps après, suivi d’un grand coup de fatigue", assure Delphine Franck, diététicienne nutritionniste alsacienne. "Après une giclée d’insuline réactionnelle liée à la hausse de la glycémie, une partie des sucres ingérés est transformée en triglycérides qui vont non seulement faire stocker du gras mais aussi imbiber le cerveau d’une douce torpeur, tout sauf l’effet stimulant recherché", met en garde Jean-Jacques Menuet.

4-Les ampoules de vitamines et le Guronsan

De la même façon, les ampoules à base de ginseng, vendues en pharmacie, ne sont pas recommandées. "Sur le moment, on se sent en forme mais après la cure de dix ou quinze jours, on manque de nouveau d'énergie, cela n'a rien résolu", assure Delphine Franck. Les médicaments comme le Guronsan, eux, contiennent de la caféine… Avec comme un arrière-goût de retour à la case départ.

Rozenn Le Saint