BFMTV

Comment mieux gérer son sommeil pour arriver en forme au travail?

Dormir son compte est essentiel pour assurer au travail.

Dormir son compte est essentiel pour assurer au travail. - angiecherie - CC - Flickr

Rien de pire que d’arriver épuisé, avant même d’avoir commencé sa journée. La productivité et l’ambiance en prend un coup. Les recommandations d’un expert en sommeil pour mieux le gérer.

A peine le réveil retentit et vous n’avez qu’une hâte, celle de retrouver votre lit. Sauf qu’entre temps, il faut affronter une journée de labeur. Outre les problèmes de santé liés au manque de sommeil, l’irritabilité suscitée par l’épuisement nuit aussi au bien-être au travail.

Les conseils simples de Joël Paquereau, président de l'Institut national du sommeil et de la vigilance (INVS) pour en finir avec cet état de fatigue permanent cinq jours par semaine.

1-Dormir la quantité dont on a besoin

Cela paraît évident:il est important de dormir son compte. Pourtant, les Français écrasent en moyenne une heure de moins quand ils travaillent par rapport aux vacances. Si la quantité de sommeil nécessaire est propre à chacun, on connaît la sienne en congés, justement.

"C’est en vacances, sans la contrainte du réveil, que l’on se rend compte de combien d’heures de sommeil nous avons besoin", indique Joël Paquereau. Quand on réenclenche le réveil à la rentrée, le tout est de se coucher suffisamment tôt pour se rapprocher le plus possible de ses besoins.

2-Pas de sport 2 heures avant le lit

S’apprêter à dormir nécessite une préparation, pour mettre progressivement son corps en veille. Tout sport deux heures avant d’aller au lit est à bannir. "Il ne faut plus rien faire après le repas. Même une marche d’une demi-heure retarde l’envie de se coucher. Mieux vaut se promener avant de dîner", insiste l'expert en sommeil.

3-Ne pas trop dîner

Les repas du matin et du midi doivent être les plus importants et celui du soir, assez léger. Mieux vaut aussi éviter le café et le thé après 16h pour les gens sensibles à la caféine et à la théine, ainsi que les excitants comme l’alcool et le sucre en excès. "Il faut simplement s’assurer que le dîner permette de tenir le long jeune de la nuit puisque l’on passe 12 heures sans manger, avec des sucres lents si besoin", souligne Joël Paquereau.

4-Ne pas trop chauffer

"Dans l’idéal, la température de la chambre doit être comprise entre 18 et 19 degrés pour que le corps n’ait pas besoin d’exercer une dépense énergétique supplémentaire s’il fait trop chaud ou trop froid", recommande le président de l’INVS.

5-Eteindre les sources lumineuses

 Il est important de ne pas trop s’éclairer le soir car "la lumière stimule l'éveil et déclenche la mélatonine, l'hormone qui donne envie de dormir", selon Joël Paquereau. On le sait, la télévision stimule. Alors "il faut prévoir un temps de repos entre l’arrêt des activités, notamment sur écran, sinon on perd une demi-heure de sommeil", assure-t-il.

6-Lire un magazine ou un roman

"Il faut simplement se mettre au lit et rester tranquille, lire un magazine ou un livre, de préférence pas un roman policier à suspenses, qui donne envie de tourner la page", conseille l’expert en sommeil. Et enfin, d’éteindre sur des pensées agréables, en évitant de ruminer.

Rozenn Le Saint