BFMTV

A Gibraltar, la vie reprend son cours après la vaccination de la quasi-totalité de la population

Des passants se promènent sans masques à Gibraltar (Royaume Uni) le 6 avril 2021 suite à un allègement des règles en ce sens

Des passants se promènent sans masques à Gibraltar (Royaume Uni) le 6 avril 2021 suite à un allègement des règles en ce sens - CRISTINA QUICLER © 2019 AFP

Avec le renfort de l'armée britannique, les autorités locales sont parvenues à vacciner la quasi-totalité de sa population et des travailleurs transfrontaliers.

Un oasis au milieu du désert. Si la vaccination poursuit sa progression à pas feutrés en France et dans le reste de l'Europe, Gibraltar, cette enclave britannique d'un peu moins de 34.000 âmes au Sud de l'Espagne retrouve peu à peu la vie d'avant. Là-bas, le port du masque n'est plus obligatoire, hormis dans les boutiques et transports en commun, tandis que les bars et restaurants ont rouvert depuis plusieurs jours déjà.

Vaccination rapide

Dans un sujet dédié à ce territoire au statut longtemps disputé, le 20h de TF1 souligne que cette prouesse a pu être réalisée grâce à une vaccination rapide et efficace de plus de 85% de la population, gérée directement par l'armée britannique dans le cadre de l'"Opération Liberté."

Les doses ont été directement acheminées depuis Londres par voie aérienne, une livraison largement médiatisée par les autorités locales sur les réseaux sociaux. "Tout le monde suivait les avions sur son téléphone ou scrutait l’aéroport depuis la maison", se remémore Samantha Sacramento, ministre de la Santé du territoire.

Comme le rapporte Courrier International, Gibraltar est ainsi devenu le premier territoire presque entièrement vacciné contre le Covid-19.

"Un autre monde"

Afin d'assurer une protection maximale, les autorités britanniques ont également pris le soin de vacciner 14.000 Espagnols transfrontaliers qui se rendent quotidiennement à Gibraltar, rappelle La Dépêche. Le journal souligne que les autorités britanniques ont approvisionné le territoire en vaccins des firmes AstraZeneca et Pfizer/BioNTech.

Cuisiner espagnol, Rafael Cordon vient tous les jours travailler dans ce petit territoire de près de 34.000 habitants situé à l'extrême sud de l'Espagne, où il a pu être vacciné comme nombre de travailleurs transfrontaliers.

"C'est comme une oasis", s'enthousiasme auprès de l'AFP cet homme de 63 ans, pour qui traverser la frontière revient "à passer d'un monde à l'autre". En Espagne, où les restrictions sanitaires sont encore nombreuses, il dit se sentir "comme dans un aquarium avec des mouvements limités".

Plus de morts

Au total depuis le début de la pandémie, Gibraltar recence 4290 cas de coronavirus pour 94 morts. Ces derniers jours, l'enclave peut se targuer de n'avoir aucun mort lié au Covid-19 sur son territoire, ainsi que des services de réanimation désertés par les patients Covid.

Si l'acheminement des doses de vaccin depuis la Grande-Bretagne a logiquement favorisé une immunisation rapide de la population, Samantha Sacramento rappelle également que la taille du territoire et sa densité de population, beaucoup plus faibles que celles de ses ses voisins européens, ont été des atouts majeurs.

https://twitter.com/Hugo_Septier Hugo Septier Journaliste BFMTV