BFMTV

5000 contaminations par jour d'ici Noël? Un objectif "inatteignable" selon Delfraissy

Jean-François Delfraissy au Sénat.

Jean-François Delfraissy au Sénat. - Thomas Samson

Dans un entretien accordé au Monde ce vendredi, l'infectiologue Jean-François Delfraissy, président du Conseil scientifique, exclut la possibilité de parvenir à l'objectif de ramener le nombre quotidien de nouveaux cas à 5000 de contaminations au Covid-19 avant Noël.

Les autorités ont fixé l'objectif de ramener le nombre de nouvelles contaminations quotidiennes au Covid-19 à 5000 avant d'envisager de desserrer, un peu, les contraintes de la lutte contre le virus. Or, selon le président du Conseil scientifique Jean-François Delfraissy, cette baisse n'arrivera pas d'ici Noël, même si "une série d’éléments suggèrent qu’on est au pic de l'épidémie, ou pas loin en tout cas, dans certaines régions".

"Je pense que nous atteindrons ce niveau plutôt après Noël, voire début janvier", a averti l'infectiologue, avant d'ajouter: "On ne pourra sans doute pas atteindre une situation 'normale' au moment des fêtes de fin d’année. Les Français doivent donc continuer à prendre des précautions pour eux-mêmes et pour les autres".

Un second confinement plus facilement acceptable mais moins efficace

Jean-François Delfraissy a expliqué que ce délai tenait aux modalités retenues pour ce second confinement:

"Ce confinement allégé a des avantages par rapport au précédent. En termes d’acceptabilité pour la population, de retentissement sur la vie économique, de continuité de la scolarité pour les enfants. Mais il a évidemment moins de puissance pour ralentir la circulation du virus qu’un confinement très strict comme celui du mois de mars."
Robin Verner
Robin Verner Journaliste BFMTV