BFMTV

Vers une réconciliation Hollande-Trierweiler?

François Hollande redeviendrait "tendre et attentionné" avec son ex-compagne, selon le livre "Le président qui voulait vivre ses vies" (Fayard).

François Hollande redeviendrait "tendre et attentionné" avec son ex-compagne, selon le livre "Le président qui voulait vivre ses vies" (Fayard). - -

CAFÉ POLITIQUE - Une possible réconciliation Hollande-Trierweiler, Aquilino Morelle traite le président de "salaud", le FN s'en prend à Debout la République... Chaque matin, BFMTV.com sélectionne pour vous le meilleur de l'actualité politique.

> Hollande "de nouveau tendre et attentionné" avec Trierweiler

Valérie Trierweiler va-t-elle faire un grand retour fracassant? L'ancienne compagne de François Hollande n'exclut rien, y compris la parution d'un livre sur son expérience de première dame. De quoi donner des suées à l'Elysée, comme l'explique la journaliste Elise Karlin dans son livre Le Président qui voulait vivre ses vies (Fayard), dont L'Express publie les bonnes feuilles. Des révélations trop poussées de Valérie Trierweiler pourraient bien ennuyer sérieusement François Hollande. Notamment sur un rendez-vous secret chez lui, rue Cauchy, avec Jérôme Cahuzac, juste après les révélations de Mediapart sur son compte Suisse, que le président ne veut pas rendre public.

Est-ce pour l'empêcher de déraper que François Hollande est redevenu proche de Valérie Trierweiler? Le même livre explique que le ton est "de nouveau tendre et attentionné de la part du chef de l'Etat". "Il cajole son ex-compagne, multiplie les témoignages laissant penser que ses sentiments pour elle sont loin d'être éteints". Qui a dit que le vaudeville était terminé?

> Morelle aurait traité Hollande de "salaud"

Aquilino Morelle n'a visiblement pas digéré sa démission forcée de son poste de conseiller politique de François Hollande. Selon le Canard enchaîné du 23 avril, relayé par le Lab, il aurait violemment reproché au président de ne pas l'avoir soutenu après les révélations de Mediapart sur un possible conflit d'intérêts. Le chef de l'Etat, en visite à Clermont-Ferrand au moment de la démission de son conseiller, avait préféré dire que la démission d'Aquilino Morelle était "la seule décision qui convienne". Réaction de l'intéressé: "Alors qu'il y a des chiens après moi, tu m'abandonnes. Tu es vraiment un salaud!"

> Quand Le Pen se paie Debout la République

Marine Le Pen, qui lançait mardi sa campagne pour les européennes, ne semble pas digérer la décision de Nigel Farage, leader britannique du parti eurosceptique Ukip, de soutenir Debout la République (DLR) et Nicolas Dupont-Aignan, plutôt que le Front national. Son explication? "l'antisémitisme est inscrit dans l'ADN du FN".

Une remarque qui ne passe pas au FN, entraînant la contre-attaque de Marine Le Pen mardi: "J'ai essayé désespérément de trouver la raison qui le pousse à ces déclarations somme toute assez nouvelles, car par le passé il avait plutôt eu à notre égard un comportement courtois. Est-ce que peut-être nos assistantes sont moins jolies que celles de Nicolas Dupont-Aignan? Ça pourrait être une raison", a ironisé Marine Le Pen. La remarque s'adresse à Laure Ferrari, candidate Debout la République à l'Est, qui fut collaboratrice parlementaire de Nigel Farrage à Strasbourg, rappelle Le Scan. "Une attaque minable", a ensuite jugé Nicolas Dupont-Aignan. Entre DLR et le FN, la guerre des européennes est déclarée.

A. K.