BFMTV

Un député veut légiférer sur Pokemon Go

Est-il possible de légiférer sur un jeu de réalité virtuelle? C'est en tout cas ce que souhaite le député Les Républicains du Nord, Vincent Ledoux. Dans sa cible: le jeu Pokémon Go, sorti il y a deux semaines en France et à l'origine de situations dangereuses, selon ses dires. Dans Le Figaro, il évoque un jeu qui "pourrait se transformer en sujet de dangers potentiels si le législateur n’y prenait garde et ne venait y mettre de l’ordre". Et de citer les récents incidents réels provoqués par l'inattention de "chasseurs" en pleine recherche de Pokémons.

L'élu préconise "d’analyser les risques avant leur mise sur le marché, d’en évaluer leur fonctionnement et de prévoir des modalités d’agrémentation les rendant conformes au droit national et européen". A cet effet, il s'apprête à écrire à Axelle Lemaire, secrétaire d'Etat à l'Economie du numérique. Il souhaite également lui faire part du problème des données personnelles, "qui font l'objet de transfert vers les serveurs américains de Nintendo", et ne sont donc pas protégées selon les directives européennes. 

Et de conclure, non sans ironie: "N’attendons pas que l’hémicycle du Palais Bourbon ne soit transformé en arène pour dresseurs de monstres avant de légiférer!"