BFMTV

Thème 3: Le pouvoir d'achat...du Président de la République

BFMTV
La secrétaire Nationale du PCF donne son point de vue sur l’augmentation salariale du Président de la République et l’influence que cela devrait avoir sur les autres salaires et le pouvoir d’achat.

J-J B : Autre sujet, le salaire du Président de la République, faut-il augmenter le Président ?
M-G B : Il faut surtout mettre là aussi de la transparence. Que veut dire augmenter le Président à partir du moment où tous ses frais sont couverts. J’ai envie de dire que si on lui donne un véritable salaire car il faut que le Président ait de quoi vivre comme chacun, il faudra alors qu’il assure ses dépenses privées. Dans le contexte actuel, si l’on parle d’une augmentation du salaire Président de la République, je pense que l’on devrait aussi aborder le sujet des salaires des salariés qui aujourd’hui agissent pour un véritable pouvoir d’achat.

J-J B : Le pouvoir d’achat c’est vraiment la préoccupation première ?
M-G B : Oui c’est une préoccupation : les salaires mais aussi l’emploi stable parce que vous pouvez avoir une augmentation des salaires mais si la personne ne peut travailler que 25 heures elle n’a pas de quoi vivre. Il faut donc un emploi stable et un bon salaire. Et la principale question des hommes et des femmes est de savoir comment finir correctement le mois. Je constate qu’à la fin des marchés des personnes très modestes, plus ou moins âgées, qui ont travaillé, viennent me voir pour me dire qu’elles ne peuvent pas se nourrir correctement. Ou alors une femme qui sait bien qu’elle ne pourra pas nourrir son enfant correctement à la maison est dont le soucis. il faut qu’elle puisse faire un repas équilibré à son enfant. On a donc un réel pouvoir d’achat dans notre pays, il faut l’entendre.

La rédaction-Bourdin & Co