BFMTV

EXCLUSIF - Roms: 65% des Français plus proches de Manuel Valls

65% des Français soutiennent Manuel Valls sur la question de l'intégration des Roms, selon un sondage exclusif CSA pour BFMTV.

65% des Français soutiennent Manuel Valls sur la question de l'intégration des Roms, selon un sondage exclusif CSA pour BFMTV. - -

65% des Français se sentent plus proches de Manuel Valls que de Cécile Duflot, sur la question de l'intégration des Roms: c'est ce que révèle un sondage exclusif CSA pour BFMTV.

La question des Roms fait clairement pencher l'opinion du côté des convictions de Manuel Valls. Selon un sondage exclusif CSA pour BFMTV publié mercredi soir, sur la question de l'intégration des Roms, 65% des Français se sentent plus proches du ministre de l'Intérieur, qui pense que seule une minorité de Roms peuvent s'intégrer, en raison de leur mode de vie.

A l'inverse, seuls 28% des Français se disent plus proches de Cécile Duflot, la ministre EELV du Logement, qui désapprouve les propos de Manuel Valls, et lui reproche de mettre en danger le pacte républicain. 7% seulement ne veulent ou ne savent pas trancher entre les positions antagonistes des deux ministres.

-
- © -

Manuel Valls plus populaire même à gauche

-
- © -

Autre enseignement marquant de ce sondage: 56% des sympathisants de gauche, soit plus de la moitié d'entre eux, soutiennent également le ministre de l'Intérieur sur la questions des Roms, jugeant que seule une minorité d'entre eux a la capacité de s'intégrer sur le territoire français. En face, seuls 39% se rangent derrière les accusations de Cécile Duflot.

Dans l'opposition, la partie de l'opinion française marquée à droite tranche beaucoup plus nettement encore en faveur des convictions du ministre de l'Intérieur. Ainsi, 78% des sympathisants de droite (UDI et UMP confondues) sont en accord avec Manuel Valls (contre 17% d'accord avec Cécile Duflot). Au Front national, 69% rejoignent la position du ministre de l'Intérieur (contre 26% celle de la ministre du Logement).

En considérant les électeurs de François Hollande au premier tour de la présidentielle de 2012, on trouve encore 57% des personnes interrogées d'accord avec les propos de Manuel Valls. Cette proportion monte à 71% chez les électeurs de Marine Le Pen, et même à 78% chez les électeurs de Nicolas Sarkozy (graphique ci-dessous).

|||Sondage exclusif CSA / BFMTV réalisé par téléphone les 1er et 2 octobre 2013. Echantillon national représentatif de 955 personnes résidant en France âgées de 18 ans et plus, constitué d'après la méthode des quotas (sexe, âge, catégorie socioprofessionnelle du chef de ménage), après stratification par région et taille d’agglomération.

Alexandre Le Mer