BFMTV

Second tour des municipales: Rachida Dati favorable au vote par correspondance

Invitée de BFMTV ce jeudi soir, la candidate Les Républicains à la mairie de Paris appelle le gouvernement à revoir les modalités du scrutin, dont la date reste à fixer.

Événement politique du début d'année 2020, les élections municipales ont peu à peu été éclipsées par l'épidémie de coronavirus. À ce jour, de nombreuses questions restent en suspens: les résultats du premier tour sont-ils entérinés? Quand pourra être planifié le second tour? Quelles seront les modalités de vote?

Sur ce dernier point, Rachida Dati, concurrente numéro 1 d'Anne Hidalgo à la conquête de la mairie de Paris, a sa petite idée. La candidate estampillée Les Républicains a proposé ce jeudi soir sur BFMTV un retour du vote par correspondance et l'installation de bureaux de vote dans les résidences seniors, afin de protéger les électeurs les plus vulnérables. "Peut être que quand on est confiné, le vote par correspondance peut être réactualisé", a-t-elle suggéré.

Quoiqu'il en soit, "on ne pas peut avoir, comme au premier tour, un Premier ministre qui annonce que l'élection est maintenue mais qu'on ferme tous les commerces et qu'on dise aux personnes fragiles 'Ne sortez pas', a plaidé Rachida Dati. On ne peut pas dire ‘On organise les élections mais nous excluons les personnes fragiles, les vulnérables, du vote'".

Face à une crise sanitaire "qui risque de se reproduire ou de durer", l'ancienne garde des Sceaux appelle ainsi le "gouvernement à s'adapter". "Je ne souhaite pas que la démocratie soit confinée à l'infini", a-t-elle ajouté. De là à envisager un scrutin au mois de juin si les conditions sanitaires le permettent, comme Anne Hidalgo a pu le proposer? Les Français y seront-ils prêts? Et la candidate à la mairie de Paris de botter en touche: "Ça, c'est toute la question".

Florian Bouhot