BFMTV

Retraites: pour Philippe Martinez, les coupures d'électricité "ne sont pas de la délinquance" 

Le secrétaire général de la CGT estime qu'il faut renforcer la mobilisation et n'appelle pas les membres de la centrale à cesser les actions telles que les coupures ciblées de courant.

Pour les habitants et salariés touchés par les coupures d'électricité de ces jours derniers, revendiquées par la CGT-Énergie pour protester contre la réforme des retraites, "ce n'est pas agréable, j'en conviens", a admis le numéro 1 de la CGT Philippe Martinez ce mercredi, invité de BFMTV-RMC.

Le leader syndical reconnaît sans peine que "quand il y a des grèves, il y a des inconvénients partout" et qu'il "y a des choses qui ne fonctionnent pas". Mais selon ce dernier, la fin justifie les moyens:

"C'est pas de la délinquance. (...) Les grèves, c'est légitime. Les manifestations, c'est légitime", a-t-il argué, encourageant à "amplifier les mouvements de grève" et demandant au gouvernement de cesser de "stigmatiser les grévistes".

"Dire qu'il y a un problème dans ce pays"

Pour Philippe Martinez, les coupures d'électricité sont "des actions ciblées sur des points stratégiques, et on ne vise pas les citoyens, même s'il peut y avoir quelques dégâts - je n'aime pas ce terme - collatéraux".

"L'objectif, c'est depuis le 5 décembre de dire qu'il y a un problème dans ce pays. Soit on écoute, soit on fait semblant qu'il ne se passe rien, on passe en force et ça génère de plus en plus de colère", fustige-t-il.

Évoquant la pénibilité, l'un des points-clefs de la contestation contre la réforme des retraites, Philippe Martinez s'est appuyé sur un exemple d'actualité, citant les dégâts provoqués par la tempête Gloria qui sévit actuellement, et les nombreuses coupures d'électricité que ces intempéries ont provoqué dans les Pyrénées-Orientales.

"Qui va les réparer?" s'interroge rhétoriquement le militant syndical, déplorant l'idée selon lui instillée dans l'opinion publique "que ça serait des privilégiés", à l'égard de ces salariés.
Clarisse Martin