BFMTV

Retraites: le gouvernement demande un "vote bloqué" au sénat

BFMTV
PARIS (Reuters) - Le gouvernement a demandé jeudi au Sénat de recourir à la procédure dite du "vote bloqué" afin d'accélérer les débats sur la...

PARIS (Reuters) - Le gouvernement a demandé jeudi au Sénat de recourir à la procédure dite du "vote bloqué" afin d'accélérer les débats sur la réforme des retraites.

Le gouvernement et sa majorité souhaitent que l'examen de la réforme s'achève avant le week-end et que le Sénat puisse se prononcer par un vote, probablement vendredi.

L'article 44 de la Constitution dispose que "si le gouvernement le demande, l'assemblée saisie se prononce par un seul vote sur tout ou partie du texte en discussion en ne retenant que les amendements proposés ou acceptés par le gouvernement".

Cette procédure devrait permettre de gagner un peu de temps mais risque de remobiliser l'opposition qui, dans l'hémicycle, défend un par un tous ses amendements. Il restait jeudi à mi-journée environ 260 amendements à examiner.

L'opposition a dénoncé l'utilisation de cette procédure.

"Si cela est contradictoire avec les déclarations notamment du président du Sénat, cela est aussi totalement inutile", a déclaré Jean-Pierre Bel, le président du groupe socialiste au Sénat.

"Nous savons tous ici (...) que le débat pouvait très facilement et dans de très bonnes conditions se terminer avant la fin de la semaine, chacun le sait", a poursuivi le "patron" des sénateurs PS, dénonçant "une procédure qui ne sert à rien".

Gérard Larcher (UMP), le président du Sénat, a à diverses reprises dit qu'il laisserait "le débat aller à son terme" et affirmé qu'il n'aimait pas "utiliser ce type de procédure".

Emile Picy, édité par Yves Clarisse