BFMTV

Régionales: 82% des 18-35 ans se sont abstenus

Près de sept Français sur dix ont choisi de ne pas se déplacer aux urnes en ce dimanche de premier tour des régionales et départementales. Parmi les segments de la population ayant majoritairement choisi l'abstention, les jeunes présentent un pourcentage particulièrement élevé.

Mesuré autour de 67,2% par notre sondage Elabe avec SFR Business, le taux d'abstention a marqué le premier tour des régionales et des départementales ce dimanche. C'est l'un des plus forts de l'histoire de la Ve République, battu seulement par la non-participation lors du référendum de septembre 2000 sur le passage du septennat présidentiel à un quinquennat (69,8% d'abstention à l'époque).

Dans la soirée, l'Ifop a publié une étude établie à partir d'un questionnaire autoadministré et élaboré entre 11h et 18h ce dimanche examinant notamment les différentes composantes de cette abstention (quasi)record. Et il apparaît que la démobilisation a atteint un niveau stratosphérique chez les citoyens âgés de moins de 35 ans: 82% ne sont pas allés dans leur bureau de vote.

30% des jeunes abstentionnistes ne connaissaient pas les candidats

Dans le détail, 84% des 18-24 ans ont choisi l'abstention, contre "seulement" 81% des 25-34 ans. Tandis qu'un panel représentant l'ensemble des abstentionnistes à ce scrutin était invité à se prononcer sur différents facteurs pouvant expliquer sa réserve quant à ce suffrage, les jeunes ont listé les principales raisons de leur découragement.

35% d'entre eux ont ainsi estimé que ces élections ne "changeraient rien à leur situation personnelle". 33% ont même affirmé sans ambages que celles-ci ne les "intéressaient pas". 32% ont également observé qu'ils votaient "principalement aux élections nationales". Enfin 30% des jeunes ont assuré "ne pas connaître les listes et les candidats".

Cette tendance n'est pas une surprise, mais l'ampleur peut impressionner. Défiance envers les politiques, ou désinstérêt, les jeunes sont régulièrement les plus abstentionnistes parmi l'ensemble de la population sur tous les derniers scrutins.

L’enquête a été menée auprès d’un échantillon de 2 642 personnes inscrites sur les listes électorales, extrait d’un échantillon de 2 935 personnes, représentatif de la population résidant en France métropolitaine âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne interrogée) après stratification par région et catégorie d’agglomération. Les interviews ont été réalisées par questionnaire auto-administré en ligne le 20 juin 2021 de 11 heures à 18 heures.

Robin Verner
Robin Verner Journaliste BFMTV