BFMTV

Rachida Dati officiellement investie candidate des Républicains pour les municipales à Paris

-

- - -

INFO BFM PARIS - La commission nationale d'investiture du parti a tranché ce mercredi, préférant la maire du 7e arrondissement à sa rivale, Marie-Claire Carrère-Gée, élue du 14e arrondissement.

Rachida Dati sera officiellement la candidate du parti Les Républicains aux municipales 2020 à Paris. La commission nationale d'investiture du parti a tranché ce mercredi, préférant la maire du 7e arrondissement à sa rivale, Marie-Claire Carrère-Gée, élue du 14e arrondissement. Selon nos informations, Rachida Dati a été élue à 19 voix contre 3 pour Marie-Claire Carrère-Gée. Deux personnes se sont abstenues. 

Les deux femmes étaient entendues à partir de 18 heures ce mercredi par les membres de la commission. Elles y ont exposé tour à tour leur motivation et les détails de leur projet. 

Rachida Dati s'est aussitôt réjouie de cette investiture, assurant dans un communiqué que sa campagne, placée sous le slogan "Engagés pour changer Paris", aurait comme priorités "la sécurité, la propreté", "les familles" et "l'écologie, la santé".

Il s'agit de "réconcilier les Parisiens avec Paris, après 12 années de mandature socialiste", assure la candidate LR, dont le conseiller politique sera le député et ancien maire du 16e arrondissement Claude Goasguen -- ce qui scelle la réconciliation après des relations parfois tendues.

De nombreuses critiques

Malgré de nombreuses critiques au sein du parti, certains la considérant trop "clivante", Rachida Dati faisait figure de grande favorite pour porter la candidature des Républicains, affaiblis et divisés dans la capitale. 

D'autres s'inquiètent par ailleurs de "revivre 2017", lorsque François Fillon, plombé par le "Penelope Gate" a échoué au premier tour de la présidentielle. La maire du 7e arrondissement est en effet visée par une enquête pour "abus de biens sociaux" et "corruption" du Parquet national financier (PNF). Celle-ci porte sur des prestations de conseils conclues notamment par l'élue avec la filiale néerlandaise de l'alliance Renault-Nissan, RNBV. Fin octobre, des perquisitions ont été menées dans le bureau et le domicile de la maire du VIIe arrondissement, qui nie toute irrégularité.

Remporter la mairie de Paris s'annonce difficile pour Rachida Dati. Dans un sondage publié mi-septembre, elle n'arrive qu'en quatrième position avec 14%, derrière une liste de la majorité municipale menée par Anne Hidalgo (24%), Benjamin Griveaux (17%, LREM) et Cédric Villani (15%, dissident).

Un programme axé sur la sécurité

Dans son programme, Rachida Dati propose notamment d'instituer "une police municipale armée affectée en priorité à la lutte contre la délinquance du quotidien" et une baisse du tarif des cantines avec "un prix maximum payé pour un repas de 3,50 euros dès la rentrée 2020 contre 7 euros aujourd'hui".

Promettant d'axer son projet écologique "autour de la santé et du bien-être", la candidate LR s'engage à lancer un plan "air sain pour nos enfants" (capteurs de mesure de la qualité de l'air, purificateurs filtrant les particules...)

La candidate réunira ses militants jeudi soir dans un café du XXe. Cette dernière a confié la direction de sa campagne à la communicante Nelly Garnier, et la fonction de porte-parole à Gilles Mentre, ancien directeur adjoint de cabinet de François Baroin.

Alexia Elizabeth avec Cyrielle Cabot et AFP