BFMTV

Pour Philippe de Villiers, Marion Maréchal-Le Pen "scintille d’intelligence"

L'ancien candidat à la présidentielle Philippe de Villiers.

L'ancien candidat à la présidentielle Philippe de Villiers. - ALAIN JOCARD / AFP

Depuis plusieurs jours, l’ancien candidat à la présidentielle, Philippe de Villiers, ne tarit pas d’éloges sur la candidate FN en Paca. Pour lui, Marion Maréchal-Le Pen "scintille d’intelligence".

Se confiant jeudi à Valeurs actuelles au sujet de l'élection régionale en Paca, Philippe de Villiers estime que "la différence est abyssale entre une étoile montante (Marion Maréchal-Le Pen, Ndlr) qui scintille d’intelligence et de sens national et le 'motodidacte' (surnom donné à Estrosi par ses adversaires pour railler son passé de champion de moto) qui vrombit comme un politicien sans souffle".

"Si j’étais électeur dans cette région", poursuit-il, "je ne voterais pas pour les représentants des deux partis siamois, les Républicains et le PS, qui sont tout à la fois atlantistes, immigrationnistes, islamistes et mondialistes. Rien n’est plus vrai avec Christian Estrosi qui tient boutique avec Sarkozy, Boubakeur et Ivan Levaï, dont il a les soutiens". 

"Si j’avais Marion comme présidente de la région Pays-de-la-Loire, je ne m’en plaindrais pas", confie-t-il.

"C’est un jugement personnel, elle semble avoir l’étoffe et être taillée pour la haute mer", a conclu l'ancien député souverainiste.