BFMTV

Placé : « Le style Montebourg m’inquiète »

Jean-Vincent Placé, sénateur EELV

Jean-Vincent Placé, sénateur EELV - -

Invité sur RMC et BFMTV ce jeudi, Jean-Vincent Placé, président du groupe écologiste au Sénat s’est exprimé à propos de la polémique concernant l’éventuelle délocalisation au Maroc d’un centre d’appel choisi par le syndicat des Transports d’Ile-de-France(STIF) ainsi que sur le bonus écologique.

Sur RMC et BFMTV ce jeudi matin, le sénateur EELV Jean-Vincent Placé, a commenté la polémique autour de l’appel d’offre du STIF concernant un centre d’appel. La société qui a remporté le marché envisage de délocaliser le centre d’appel au Maroc. A l’époque de cet appel d’offre, Jean-Vincent Placé était vice-président de la région Ile-de-France chargé des Transports. Sur RMC et BFMTV, il s’est défendu : « Cette décision correspond aux codes des marchés publics. La réponse ce n’est pas de revenir là-dessus. Il faut changer le code des marchés. Il y a des dispositions sur des clauses sociales et environnementales. Il faut une orientation politique pour faire en sorte par exemple qu’on puisse acheter local, ce sont donc plutôt les entreprises françaises qui devraient être choisies », a indiqué le sénateur.

« Faire attention à ne pas dire n’importe quoi »

Jean-Vincent Placé a également indiqué son désaccord avec Arnaud Montebourg sur le dossier du bonus écologique. « C’est peut-être un bonus pour les riches », a indiqué Jean-Vincent Placé précisant qu’il n’était « pas convaincu par le style Montebourg, il m’inquiète. Par exemple sur le plan automobile je salue les avancées, mais on ne va pas résoudre les choses du jour au lendemain. Raconter un plan comme ça, raconter qu’on va résoudre les problèmes de l’automobile en France, il faut faire attention de ne pas dire n’importe quoi ».

La Rédaction