BFMTV

Peillon : « Pas d’alliance aujourd’hui avec le Modem »

BFMTV
Le député européen PS et proche de Ségolène Royal Vincent Peillon est revenu sur la question d’un éventuel accord avec le Modem, au cœur des négociations du Congrès de Reims.

Vincent Peillon, député européen PS et proche de Ségolène Royal, a clarifié sa position quant à une éventuelle alliance avec François Bayrou et le Modem : « Je suis celui au PS qui est allé le plus loin, et je vois d'ailleurs les petits apparatchiks qui ont voulu couper les phrases, et je vous le dis : il ne peut pas y avoir aujourd'hui d'alliance avec le Modem puisque le Modem ne sait pas s'il est à gauche ou à droite. Le jour où le Modem aura clarifié ses positions, aura dit "Je suis contre Sarkozy", aura dit "Je veux bien entrer dans la gauche et dans le camp des progressistes avec le PS mais aussi avec les alliés traditionnels du PS", la discussion s'ouvrira ».

Il a poursuivi en pointant les contradictions de François Bayrou : « En l'état actuel des choses, il ne peut pas y avoir d'accord avec le Modem. Et c'est moi qui le dis, à qui on fait un procès en sorcellerie. Mais je l'avais déjà dit, et on n'avait voulu voir comme d'habitude que la moitié de la phrase. Mais le jour où le Modem ira au bout de ce qu'il dit, car il y a une contradiction dans les propos de François Bayrou, alors bien entendu nous pourrons réfléchir. La présidentielle nous a donné une leçon, c'est que François Bayrou a fait élire Nicolas Sarkozy en ne prenant pas ses responsabilités au second tour. Comme il ne les a pas prises encore réellement pendant les municipales. Il est très étonnant François Bayrou : il veut être le premier opposant à Nicolas Sarkozy, mais chaque fois qu'il peut lui donner la main contre nous, il le fait ».

La rédaction-Bourdin & Co