BFMTV

Le PS va bien vendre son siège historique de la rue de Solférino

-

- - Illustration AFP

Le PS a annoncé ce mardi soir qu'une "décision de principe" a été prise pour mettre en vente son siège de la rue de Solférino.

C'est la fin d'une ère au Parti socialiste. Installé depuis 1981 rue de Solférino dans le VIIe arrondissement de Paris, le PS va bien quitter son siège historique. C'est le trésorier du parti, Jean-François Debat, qui a annoncé cette "décision difficile" ce mardi soir à l'issue du bureau national du PS.

L'hôtel particulier de 3 000 mètres carrés, situé non loin de l'Assemblée nationale, va être mis en vente lors d'un appel d'offres prochainement. Le manque de ressources à la suite de la débâcle aux élections législatives a accéléré cette décision. Seuls 30 députés ont été élus en juin dernier par rapport au 284 de la précédente législature.

Le PS ne veut pas vendre à n'importe qui

Les caisses du parti ne permettaient plus de vivre dans cet immeuble étant donné que la dotation publique du parti va passer de 25 millions d'euros à 7 millions par an à la suite des législatives. Acheté 53 millions de francs en 1985, soit 11,3 millions d'euros en tenant compte de l'inflation, la valeur du bien oscillerait aujourd'hui entre 23 et 53 millions d'euros.

"C'est aussi une occasion, un choix, de décider de refonder notre action ailleurs", a justifié le trésorier du PS, qui a également précisé que le parti ne choisira pas forcément l'offre la plus avantageuse économiquement si l'acquéreur ne "répondait pas aux valeurs, à l'éthique du PS". Les socialistes vont maintenant devoir partir à la recherche d'un nouveau siège.

James Abbott avec AFP