BFMTV

Quand les sénateurs UMP recevaient 8.000 euros à Noël

Les sénateurs UMP ont touché des étrennes de fin d'année entre 2003 et 2014.

Les sénateurs UMP ont touché des étrennes de fin d'année entre 2003 et 2014. - Jacques Abada - Wikimedia - CC

Le site d'informations Mediapart a révélé mercredi que les sénateurs UMP ont touché de généreuses étrennes de 8.000 euros, chaque année, de 2003 à 2014.

Les sénateurs UMP avaient droit, eux aussi, à leurs étrennes. Selon le site d'informations Mediapart, les membres du groupe UMP (aujourd'hui devenu "Les Républicains") au Sénat ont reçu, chaque Noël entre 2003 et 2014, un chèque d'environ 8.000 euros, en guise d'étrennes, ou de "treizième mois". La coutume était jusqu'ici restée secrète, et permettait, selon le groupe politique, la constitution d'une "trésorerie".

15 millions d'euros en 12 ans

Ainsi, en douze ans, ce sont près de 15 millions d'euros qui ont été directement prélevés des caisses du groupe politique, pour être versés individuellement. Bruno Retailleau, actuel chef de file du groupe Les Républicains au Sénat, a mis fin à cette "tradition" à son arrivée à ce poste, en septembre dernier.

"Le groupe devait se constituer une trésorerie", a indiqué un membre du groupe, pour expliquer cette pratique. "Pour cela, les sénateurs versaient 720 euros par mois. Cette somme était rendue à la fin de l'année". "Cette façon de faire permettait d'éviter des frais bancaires", a-t-on par ailleurs ajouté.

A.S.