BFMTV

Municipales: les ministres élus maires devront choisir entre leur mandat local et leur portefeuille

Le Premier ministre Édouard Philippe le 4 septembre 2019

Le Premier ministre Édouard Philippe le 4 septembre 2019 - BFMTV

Dès janvier, les ministres pourront se présenter sur les listes des municipales, mais ne pourront pas cumuler les deux mandats.

Dès janvier, les ministres du gouvernement pourront se présenter sur des listes de mairies, mais "la règle selon laquelle lorsque l'on est ministre on ne peut pas cumuler sa fonction de ministre avec la tête d'un exécutif local restera valable" a déclaré le Premier ministre Édouard Philippe mercredi 4 septembre, à propos des élections municipales de 2020.

Si des membres du gouvernement sont élus dans une localité, ils devront donc "déterminer si oui ou non ils veulent rester membre du gouvernement, ou si oui ou non ils choisissent d'exercer des fonctions à la tête de l'exécutif auquel ils auraient été élus".

Quelle que soit la commune, la règle sera la même

Que les localités concernées fassent 5000 ou 100.000 habitants, la règle sera la même. Un ministre élu dans une petite commune devraient, comme celui élu dans une métropole, choisir entre les deux mandats.

"Nous avons considéré qu'on ne peut pas être à la tête d'un exécutif local lorsqu'on assume une fonction ministérielle", a précisé Édouard Philippe, "je ne suis pas totalement convaincu que ça prenne moins de temps d'être maire d'une petite commune et maire d'une commune un peu plus grande".

"Nous sommes attachés avec le président de la république à cette possibilité pour les membres du gouvernement de se confronter au suffrage universel", a déclaré Édouard Philippe.

Salomé Vincendon