BFMTV

Municipales à Paris: Agnès Buzyn "s'excuse" d'avoir qualifié le premier tour de "mascarade"

Agnès Buzyn en janvier 2020.

Agnès Buzyn en janvier 2020. - Lucas Barioulet / AFP

L'ex-ministre de la Santé avait employé ce terme pour qualifier le premier tour du scrutin.

La candidate LaREM aux municipales de Paris, Agnès Buzyn, a présenté ses "excuses" pour "avoir utilisé" le mot "mascarade", pour qualifier le premier tour du scrutin, dans une interview au Figaro publiée ce mercredi soir.

"Le mot 'mascarade' était certainement trop fort", relève l'ex-ministre de la Santé, qui s'exprime pour la première fois publiquement depuis la révélation par Le Monde de ses propos, le 17 mars. "Je m’excuse d'avoir utilisé ce mot", a-t-elle déclaré, expliquant avoir été "choquée" par des "tractations inappropriées" alors que l'épidémie progressait.

"Une intuition forte"

"On aurait dû tout arrêter", s'était également désolée l'ex-ministre de la Santé au mois de mars. Une réaction "à chaud" qu'Agnès Buzyn regrette aujourd'hui.

L'intéressée assure ne pas avoir eu la certitude que l'épidémie prendrait de telles proportions. C'était "un pressentiment, une intuition forte", rectifie-t-elle, "qui n’était pas du tout partagée par les scientifiques, en France ou à l’internationale". Pas de quoi justifier un report du premier tour des élections municipales: "Une décision se construit sur un consensus politique et scientifique, sur la base de faits."

Florian Bouhot avec AFP