BFMTV

Morano : « Royal vient chercher ses idées chez nous »

-

- - -

Nadine Morano, secrétaire d'Etat à la Famille, a commenté la situation du PS, se montrant sévère avec Ségolène Royal.

Invitée mercredi 12 novembre, la secrétaire d'Etat à la Famille Nadine Morano a donné son avis sur la motion défendue par Ségolène Royal : « J'ai été extrêmement surprise parce que j'ai lu avec attention la motion de Ségolène Royal et je m'aperçois qu'elle est venue chercher chez nous des dispositions qui existaient déjà et qui étaient mises en œuvre par le gouvernement, ou des idées de Nicolas Sarkozy. Donc je ne peux que me réjouir à travers cette motion, où il y a un peu de creux puisqu'il n'y a rien sur la crise économique et financière ».

Ainsi, elle a cité les points sur lesquels, selon elle, Ségolène Royal s'est inspirée du gouvernement : « Quand je l'entends citer le Grenelle de l'Environnement, que nous avons mis en place, elle dit que ça peut créer beaucoup d'emplois. Quand elle demande que le budget de la recherche soit augmenté, ça tombe bien car nous l'avons augmenté de 6,5% sur 3 ans. Quand elle demande que les PME innovantes soient soutenues par un fonds d'Etat, ça tombe bien car c'est la réforme Oséo menée par le gouvernement. Madame Royal reste donc sur sa stratégie, elle a très peu d'idées ».

Enfin, elle a fustigé le mode de sélection du Premier Secrétaire du PS : « Ce qui est étonnant, c'est que le PS n'agit pas du tout comme l'UMP, c'est carrément à l'opposé : nous, nous avons toujours travaillé d'abord sur des idées et ensuite nous avons choisi une personne. Là, on s'aperçoit que Madame Royal, avec sa motion, fait 29%, alors que Aubry et Delanoë font 50% à eux deux. Benoît Hamon fait 19%, ce qui veut dire qu'elle a contre elle 69% du PS, qui n'a pas choisi la motion de Ségolène Royal. Est-elle légitime ? Je n'ai pas à me prononcer là-dessus ».

La rédaction-Bourdin & Co