BFMTV

Borloo sur le budget: "Il y a panique à bord"

-

- - -

Invité jeudi matin de Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV, Jean-Louis Borloo, le président de l'UDI, est revenu sur la situation en Syrie, avant de critiquer les choix du gouvernement pour le budget 2014.

Jeudi matin sur BFMTV, Jean-Louis Borloo, le président de l'UDI, a ironisé sur le dossier syrien: "C'est fort de voir un président russe sauver les Etats-Unis d'une crise internationale majeure", s'amuse-t-il, tout en jugeant qu'"il n'y aura probablement pas d'intervention militaire, c'est fini".

Ses flèches contre le gouvernement, Jean-Louis Borloo les garde pour le budget 2014: "Il y a panique à bord", juge le leader centriste. "La gauche ne se remettra pas de l'affaire des heures supplémentaires, à nouveau chargées. C'est une erreur absolument majeure (...). On est dans une situation d'annonces et de reculs permanente, et on ne profite pas de la reprise occidentale. On augmente les impôts et ça fait un système d'étouffement". En conséquence, conclut Jean-Louis Borloo, "je ne voterai pas le budget, en aucun cas. Je ne vois pas, avec les hausses d'impôts, ce qui pourrait le justifier".

"Il y aura des primaires au centre pour désigner un candidat centriste à la présidentielle 2017", confirme Jean-Louis Borloo, avant de renouveler son appel au gouvernement: "Arrêtez la cacophonie fiscale et l'augmentation des impôts!"

Alexandre Le Mer