BFMTV

Loto du patrimoine: après son coup de gueule, Stéphane Bern salue le rétablissement de crédits

Stéphane Bern

Stéphane Bern - Matthieu Alexandre - AFP

Au lendemain de son coup de gueule, Stéphane Bern, chargé de la défense du patrimoine français grâce à son loto, garde finalement les crédits qui lui sont alloués.

Sa colère a-t-elle été entendue? Stéphane Bern, chargé de l'organisation du loto du patrimoine, pensait que le gouvernement avait supprimé 25 millions d'euros de crédits alloués au patrimoine lors de l'examen du projet de loi finance rectificative de 2019 par le Sénat, lundi après-midi. L'animateur télé assurait alors auprès du site de Public Sénat qu'on le "sabord[ait]". "On m'envoie au combat et on me tire une balle dans le dos!", s'énervait-il lundi. Agacé par cette affaire, il disait avoir contacté le chef de l'État.

Mais, finalement, le présentateur a tweeté ce mardi, en début de soirée, pour indiquer que "les crédits pour le patrimoine sont rétablis dans la loi de finances au terme de la commission paritaire". 

Rénover les monuments en France

L'opération loto du patrimoine, pilotée par Stéphane Bern depuis mai 2018, vise à financer la rénovation de monuments en France à travers un jeu de grattage et un loto.

En octobre 2018, déjà, Stéphane Bern accusait l'Assemblée nationale de vouloir "torpiller" son loto du patrimoine, condamnant le fait que les recettes fiscales du jeu reviennent à l'État, et non directement au patrimoine français. Pour l'éteindre, le gouvernement avait alors décidé de débloquer 21 millions supplémentaires en faveur du patrimoine. 

Clément Boutin