BFMTV

UMP : NKM pour un président arbitre qui n'irait pas aux primaires

BFMTV

La députée UMP de l'Essonne, Nathalie Kosciusko-Morizet, a suggéré jeudi une direction bicéphale pour l'UMP avec un président arbitre qui ne pourrait ne pas prendre part aux primaires pour la présidentielle.

La maire de Longjumeau, qui souhaite participer à la future commission des statuts de l'UMP prévue dans l'accord Copé-Fillon, a présenté devant la presse ses propositions de modifications "fondés sur les principes de collégialité, de décentralisation et d'ouverture".

Ce président arbitre, elle le voit comme "garant de la continuité". A ses côtés, un "délégué général qui serait lui en charge de la dimension exécutive, et pourrait se présenter pour la primaire." Elle envisage aussi une "forme plus collégiale de direction", un "directoire" ou un "binôme".

M. T. avec AFP