BFMTV

Rachida Dati: "Paris, si j'y vais, je gagne"

-

- - PHILIPPE HUGUEN / AFP

La maire du VIIe arrondissement aimerait profiter du retrait de sa rivale, Nathalie Kosciusko-Morizet, pour emporter la candidature LR à la mairie de Paris.

Rachida Dati ne cache pas ses ambitions. La maire LR du VIIe arrondissement de Paris se rêve à la tête de Paris, à la place d'Anne Hidalgo: "c'est le mandat de rêve. Tout le monde connaît Paris. Je préférerais mille fois cela à un portefeuille de ministre", a-t-elle dit selon Le Parisien. Avant d'ajouter: "Paris, si j'y vais, je gagne".

L'horizon s'est soudainement dégagé pour l'ancienne garde des Sceaux. Sa principale rivale parisienne Nathalie Kosciusko-Morizet s'est mise en retrait de la vie politique après son échec aux législatives, le temps de retrouver un emploi dans le privé et de réfléchir à son avenir.

Bournazel "se prépare"

Rachida Dati aurait donc les coudées franches. Mais pour gagner la candidature LR à la mairie de Paris en 2020, elle devra réunir une équipe mobilisée derrière sa candidature. Or la maire du VIIe ne fait pas l'unanimité. 

Qui plus est, elle n'est pas la seule au sein de la droite parisienne à nourrir des ambitions. D'autres noms circulent, comme ceux de Delphine Bürkli, ou encore du député constructif Pierre-Yves Bournazel: "2020, je m'y prépare", assurait-il en juin au Point. Et même pourquoi pas, NKM: car si cette dernière a cédé son poste de présidente du groupe LR au Conseil de Paris, elle n'a pas abandonné son siège. Et pourrait donc, après réfléxion, choisir de revenir dans l'arène. 

A. K.