BFMTV

Les Républicains: NKM crée l'association de financement de son micro-parti

Nathalie Kosciusko-Morizet.

Nathalie Kosciusko-Morizet. - Eric Piermont - AFP

Sa candidature à la primaire de la droite et du centre pour désigner leur représentant en 2017 n'est pas encore officielle, mais Nathalie Kosciusko-Morizet semble s'y préparer. L'ex-numéro 2 des Républicains, évincée de l'organigramme du parti, a crée l'association de financement de son micro-parti, nommé "La France Droite". 

Repérée par Pierre Januel, conseiller du groupe Europe-Ecologie-les-Verts à l'Assemblée nationale, l'annonce de la fondation de cette association de financement a été publiée dans le Journal officiel. Celle-ci vise à "recueillir les fonds destinés au seul financement du parti La France Droite", comme le précise le texte.

-
- © -

Lancé en 2012, le micro-parti "La France Droite" pouvait déjà recevoir des dons. La création d'une association de financement a elle un avantage: désormais, si Nathalie Koscousko-Morizet partait en campagne, elle devrait désigner un mandataire financier, donc l'association, pour dépenser l'argent reçu, comme le précise les règles du financement électoral

Ce nouvel outil à la disposition de la députée de l'Essonne pourrait ainsi lui permettre de se lancer dans la course de la primaire. Lors de ses voeux pour 2016, NKM rappelait que "la liberté a un prix", faisant référence à son éviction de la direction des Républicains après avoir critiqué la position de son parti - et de Nicolas Sarkozy - lors de l'entre-deux tours des élections régionales. "Elle (la liberté, NDLR) a aussi une vertu, celle de l'audace", a-t-elle poursuivi, ajoutant qu'elle fera "entendre toutes ses convictions". Certainement lors du tour de France qu'elle entamera à partir du 15 janvier.

J.C.