BFMTV

La justice autorise l'UMP à se baptiser "les Républicains"

L'UMP a pour l'instant le droit de se baptiser "Les Républicains".

L'UMP a pour l'instant le droit de se baptiser "Les Républicains". - Joël Saget - AFP

Le tribunal de grande instance de Paris a refusé ce mardi de se prononcer en urgence sur l'usage de l'appellation "Les Républicains". L'UMP peut donc pour l'instant changer de nom.

Le tribunal de grande instance de Paris accorde à l'UMP le droit de se baptiser "les Républicains". 

Il a refusé, mardi, de se prononcer sur le demande d'interdiction d'utilisation de ce nom, déposé par quatre associations et partis de gauche et 143 particuliers, dont cinq portant le nom de famille Républicain. Le tribunal a estimé que le "trouble manifestement illicite" et le "dommage imminent" invoqués par les plaignants n'étaient pas démontrés.

"Nous allons très probablement faire appel" a déclaré l'un des avocats des requérents, Me Christophe Lèguevaques.

Plus tôt dans la journée, le tribunal avait rejeté la question prioritaire de constitutionnalité (QPC) présentée par l'UMP qui estimait que l'action en justice visant à empêcher son changement de nom violait la Constitution.

Le nouveau nom du parti doit être soumis au vote des militants les 28 et 29 mai.

la rédaction avec AFP