BFMTV

Le gouvernement veut interdire deux nouvelles substances néonicotinoïdes

Le gouvernement souhaite interdire deux nouvelles substances néonicotinoïdes, a annoncé la ministre de la Transition écologique et solidaire Elisabeth Borne ce mardi soir sur notre antenne.

La ministre de la Transition écologique et solidaire Elisabeth Borne a annoncé, ce mardi soir, sur notre antenne, qu'elle mettra en consultation mercredi un décret qui interdira deux nouvelles molécules néonicotinoïdes, des substances particulièrement dangereuses pour les abeilles. 

"Il faut interdire les substances qui ont un impact avéré sur les personnes et la biodiversité. C'est ce qu'on va faire en interdisant deux nouvelles substances néonicotinoïdes par un décret qui sera mis en consultation mercredi", a expliqué la ministre. 

Cinq substances déjà interdites en 2018

Le 1er septembre 2018, le gouvernement avait exclu de tout usage phytosanitaire cinq substances néonicotinoïdes (clothianidine, thiaméthoxame et imidaclopride, thiaclopride et acétamipride) accusées de contribuer au déclin massif des colonies de pollinisateurs.

Les néonicotinoïdes sont "une famille de substances employées dans des produits insecticides. Elles agissent sur le système nerveux central des insectes. En raison de leur toxicité sur les pollinisateurs, mise en évidence par de nombreuses études, elles sont une des causes du déclin des colonies d’abeilles", indique le site du ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation.
Clément Boutin