BFMTV

La ministre des Armées Florence Parly bientôt commissaire européenne?

Florence Parly, ministre des Armées, a décidé de doter l'Armée française d'une doctrine militaire de lutte informatique.

Florence Parly, ministre des Armées, a décidé de doter l'Armée française d'une doctrine militaire de lutte informatique. - Thomas SAMSON - AFP

Si son nom était proposé par la France et sa nomination confirmée, un remaniement gouvernemental devrait avoir lieu pour lui succéder à l'hôtel de Brienne.

Florence Parly, actuelle ministre des Armées du gouvernement Philippe, sera-t-elle la prochaine commissaire européenne française? Selon les informations d'Europe 1, son nom pourrait être proposé à ce poste, dès ce lundi, date butoir pour proposer une personnalité pour intégrer la Commission européenne.

Plusieurs noms évoqués

Plusieurs noms français circulaient depuis l'élection de l'Allemande Ursula von der Leyen à la tête de l'institution le 16 juillet par les eurodéputés. Mi-août, l'Agence France-Presse évoquait les noms de trois actuelles ministres: Florence Parly déjà, Emmanuelle Wargon et Brune Poirson, toutes deux secrétaires d'État auprès de la ministre de la Transition écologique et solidaire Élisabeth Borne.

Si elle était confirmée, Florence Parly succéderait ainsi à Pierre Moscovici, ex-commissaire aux Affaires économique et ancien ministre des Finances sous la présidence de François Hollande, qui lui, selon le Journal du Dimanche, serait pressenti pour prendre la suite de Didier Migaud à la tête de la Cour des comptes.

Un mandat de cinq ans

Au sein de la Commission européenne, il y a autant de commissaires qu'il y a d'États membres de l'Union européenne, soit 28. Chaque pays propose une personnalité au Conseil européen, qui soumet ensuite une liste au suffrage des eurodéputés. "Tous les candidats à l'exception du président sont ensuite soumis, en tant que collège, à un vote d'approbation du Parlement européen", détaille le site Toute l'Europe. Le mandat des commissaires dure cinq ans.

Clarisse Martin