BFMTV

Ségolène Royal se prononce pour des portiques de sécurité sur les trains internationaux

Ségolène Royal envisage l'installation de portiques à l'entrée des trains

Ségolène Royal envisage l'installation de portiques à l'entrée des trains - Fred Dufour - AFP

La ministre de l'Ecologie, Ségolène Royal, ministre de tutelle des Transports, a préconisé lundi l'installation de portiques de sécurité "pour les trains qui franchissent les frontières", comme les Thalys, un dispositif déjà en place pour l'Eurostar.

"On pourrait commencer par les trains qui franchissent les frontières", a dit la ministre, interrogée sur iTELE après l'attaque déjouée vendredi à bord d'un train Thalys reliant Amsterdam à Paris.

Ségolène Royal s'est également dite favorable à "des contrôles aléatoires dans les gares", qui pourraient être effectués par des agents de la SNCF mais aussi par des entreprises de sécurité.

"Ce n'est pas un contrôle discriminatoire"

"Lorsque vous allez dans une salle de spectacle, ce sont les agents affectés dans les salles qui assurent la fouille des sacs", a-t-elle ajouté.

"Un contrôle aléatoire, ce n'est pas un contrôle discriminatoire. On peut par exemple faire ouvrir les gros sacs. S'il y a un sac suspect, il est tout à fait logique qu'il soit contrôlé", a encore dit la ministre.

Le secrétaire d'Etat aux Transports, Alain Vidalies, a déclaré lundi matin qu'il "préfère qu'on discrimine effectivement pour être efficaces, plutôt que de rester spectateurs", avant de revenir sur ses propos.

la rédaction avec AFP