BFMTV

Réforme du code du travail: "Il faut renouer avec une société de la confiance", dit Griveaux

Benjamin Griveaux a défendu, ce jeudi sur BFMTV, les mesures pour réformer le code du travail, dévoilées plus tôt dans la journée par le gouvernement. Le secrétaire d’État auprès du ministre de l’Économie a expliqué que "l’objectif de cette loi est de vaincre le chômage de masse".

Benjamin Griveaux a assuré sur BFMTV le service après-vente des ordonnances qui réformeront le code du travail, ce jeudi après que le gouvernement a dévoilé ces mesures.

"C'est la plus grande loi de décentralisation sociale depuis 50 ans dans notre pays", s'est félicité le secrétaire d’État auprès du ministre de l’Économie et des Finances.

Le porte-parole d'Emmanuel Macron pendant la présidentielle a estimé que la "transformation majeure annoncée dans le cadre de la campagne" était en marche.

Changer un droit du travail "qui paralyse le système"

Car selon Benjamin Griveaux, cette réforme permettra de "libérer l'emploi", puisque selon lui "on a peur d'embaucher" à cause de ce "droit du travail qui paralyse le système".

Il a d'ailleurs loué une "loi qui fait la part belle au dialogue et à l’intelligence à la fois des salariés et des employeurs, au plus près du terrain".

Face à la déception affichée des syndicats, notamment de la CFDT pourtant réputée pour son ouverture, le secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Economie a estimé qu'il fallait "renouer avec une société de la confiance".

"J’ai confiance en l’intelligence des salariés pour défendre leurs droits, et celle des employeurs pour défendre des accords équilibrés", a-t-il déclaré.

M.-C.M.