BFMTV

Un livret évoquant l'extrême droite retiré d'une exposition par la mairie FN de Villers-Cotterêts

Franck Briffaut, le maire FN de Villers-Cotterêts, dans l'Aisne

Franck Briffaut, le maire FN de Villers-Cotterêts, dans l'Aisne - BFMTV

Le livret accompagnant une exposition présentée à la médiathèque de Villers-Cotterêts (Aisne), comportant une oeuvre symbolisant "la montée de l'extrême droite", a été retiré, et la conférence de vernissage annulée par la mairie FN, a-t-on appris lundi auprès d'une des artistes concernées.

Le travail en commun de la peintre néerlandaise Victoria Kloek et la sculptrice Sophie Verger, déjà exposé à Zierikzee près de Rotterdam, est présenté du 19 septembre au 18 octobre à Villers-Cotterêts, sur le thème de la montée des eaux.

Quelques jours avant le début de l'exposition, les artistes ont appris que "la conférence de présentation était supprimée et le livret retiré. La mairie a été injoignable" pour expliquer les raisons, a affirmé Sophie Verger. En cause, selon elle, l'explication des artistes en dessous d'une image du graphiste néerlandais Roelof Koebrugge intitulée "Les monstres arrivent comme une montée des eaux". Ils avaient écrit que l'oeuvre pouvait symboliser "la montée de l'extrême-droite".

Contacté, le maire FN de la ville de 10.600 habitants, Franck Briffaut, élu en mars 2014, était injoignable lundi. Le service communication de la mairie n'a de son côté ni confirmé ni infirmé le retrait du livret et l'annulation de la conférence.

"On parlait de la montée de l'extrême-droite en Hollande. Le recueil résume l'exposition, il est tellement soft, poétique et mignon que c'est complètement disproportionné" de le retirer, a dénoncé Sophie Verger. Elle a concédé que pour des raisons personnelles, ce livret de 30 pages n'avait été terminé que tardivement et qu'en conséquence, "on ne l'a pas présenté à la mairie". La conférence prévue pour le vernissage a par ailleurs été supprimée. 

la rédaction avec AFP