BFMTV

"Saoulée par les valeurs de la République": Collard "comprend" Maréchal-Le Pen

-

- - -

Le député du Gard a apporté son soutien à sa collègue de l'Assemblée nationale, expliquant en avoir "marre d'entendre le personnel politico-médiatique s'approprier" - notamment Manuel Valls - l'expression "valeurs de la République"

Quand Marion Maréchal-Le Pen se dit "saoulée par les valeurs de la République", Gilbert Collard "la comprend" car lui aussi en a "marre d'entendre le personnel politico-médiatique s'approprier" le terme. "Je suis fatigué par l'usage abusif qui est fait de l'expression 'les valeurs de la République", a expliqué le député RBM jeudi sur BFMTV et RMC. Marion Maréchal-Le Pen, députée FN du Vaucluse, avait déclaré mercredi qu'elle appartenait à "une génération un peu saoulée par les valeurs de la République" en écho à un sondage où ce sentiment est partagé par 60% des Français.

"Quand j'entends Manuel Valls au Parlement se gargariser des valeurs de la République et que je vois Cambadélis, condamné, Moscovici, condamné, Andrieux, condamnée... Le Premier ministre ferait mieux de revisiter les valeurs de la République que d'en faire un slogan", a poursuivi Gilbert Collard. 

Marine Le Pen en désaccord

Des propos en contradiction apparente avec des déclarations passées de Marine Le Pen, qui avait par exemple dit en mars 2015 que "ceux qui refusent les valeurs de la République française n'ont pas vocation à devenir français".

Parodiant sur Twitter la déclaration de sa collègue du Vaucluse , le député PS Erwann Binet a écrit: "Je suis d'une génération saoulée par la famille Le Pen depuis plus de 30 ans", tandis qu'un autre PS, Olivier Faure, s'amusait de voir la jeune députée "saoulée par les valeurs de la République mais pas par celles de l'Action française". "Tout s'explique", a aussi ironisé SOS Racisme.

S.A.