BFMTV

Marion Maréchal-Le Pen se "sent proche" de Guaino, Myard ou Lellouche

Marion Maréchal-Le Pen

Marion Maréchal-Le Pen - Capture BFMTV

Après avoir pris ses distances avec l'eurodéputée Nadine Morano mercredi sur BFMTV et RMC, Marion Maréchal-Le Pen a jugé qu'il "y a des personnalités de droite" dont elle se sent "plus proche" en comparaison à la gauche. "S'ils sont largement minoritaires à l'UMP (Les Républicains, ndlr), sans trahir un secret, des gens comme Henri Guaino (député et ancien conseiller de Nicolas Sarkozy), Jacques Myard (député) ou Pierre Lellouche (député) ressemblent plus à mon courant de pensée", a expliqué la député frontiste de Vaucluse. On imagine que les allants gaullistes du premier ou les prises de position pro-russe du troisième séduisent la candidate FN aux régionales en Paca.

Quant à Jacques Myard, situé à la marge de son parti, il s'est récemment mis en lumière en allant rencontrer Bachar al-Assad en Syrie.

"En tout cas, en l'état actuel de la ligne officielle du mouvement, qui est une ligne européiste, souverainiste, immigrationniste, incarnée par Nicolas Sarkozy (...), là des alliances de partis m'apparaissent totalement impossibles", a-t-elle cependant ajouté.

Fin novembre 2014, Marine Le Pen avait publiquement ouvert ses bras aux militants des partis de Jean-Pierre Chevènement, de Nicolas Dupont-Aignan et de Philippe De Villiers.